Mali : pratiques occultes au cimetière de Niamakoro

Le jeune Moussa Dembélé a été surpris en train d’enterrer de la viande et du piment sous un cadavre au cimetière de Niamakoro dans la nuit d’hier 13 avril 2020.

Les pratiques animistes existent dans nos cités depuis des millénaires. Ainsi pour s’attirer richesse, se protéger contre les mauvais sorts ou faire du mal à d’innocentes personnes, elles sont plusieurs personnes à solliciter les féticheurs. Ainsi un jeune de moins de 30 ans a été surpris en train de procéder à des pratiques blasphématoires au cimetière de Niamakoro.

Surpris par des personnes âgées de la localité, Moussa Dembele a été copieusement chicoté pour ce geste abominable. Pour l’instant l’on ignore les motif de cet acte.

Cependant, dans la pratique chez les féticheurs, la viande rouge associée à du piment dans un cimetière vise pour un homme de s’attirer les faveurs d’une femme et vice-versa. En clair, a expliqué un adepte du milieu  » le jeune homme veut s’attirer la faveur d’une femme ».

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...