Mali : pratiques occultes au cimetière de Niamakoro

Le jeune Moussa Dembélé a été surpris en train d’enterrer de la viande et du piment sous un cadavre au cimetière de Niamakoro dans la nuit d’hier 13 avril 2020.

Les pratiques animistes existent dans nos cités depuis des millénaires. Ainsi pour s’attirer richesse, se protéger contre les mauvais sorts ou faire du mal à d’innocentes personnes, elles sont plusieurs personnes à solliciter les féticheurs. Ainsi un jeune de moins de 30 ans a été surpris en train de procéder à des pratiques blasphématoires au cimetière de Niamakoro.

Surpris par des personnes âgées de la localité, Moussa Dembele a été copieusement chicoté pour ce geste abominable. Pour l’instant l’on ignore les motif de cet acte.

Cependant, dans la pratique chez les féticheurs, la viande rouge associée à du piment dans un cimetière vise pour un homme de s’attirer les faveurs d’une femme et vice-versa. En clair, a expliqué un adepte du milieu  » le jeune homme veut s’attirer la faveur d’une femme ».

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...