Mali : pratiques occultes au cimetière de Niamakoro

Le jeune Moussa Dembélé a été surpris en train d’enterrer de la viande et du piment sous un cadavre au cimetière de Niamakoro dans la nuit d’hier 13 avril 2020.

Les pratiques animistes existent dans nos cités depuis des millénaires. Ainsi pour s’attirer richesse, se protéger contre les mauvais sorts ou faire du mal à d’innocentes personnes, elles sont plusieurs personnes à solliciter les féticheurs. Ainsi un jeune de moins de 30 ans a été surpris en train de procéder à des pratiques blasphématoires au cimetière de Niamakoro.

Surpris par des personnes âgées de la localité, Moussa Dembele a été copieusement chicoté pour ce geste abominable. Pour l’instant l’on ignore les motif de cet acte.

Cependant, dans la pratique chez les féticheurs, la viande rouge associée à du piment dans un cimetière vise pour un homme de s’attirer les faveurs d’une femme et vice-versa. En clair, a expliqué un adepte du milieu  » le jeune homme veut s’attirer la faveur d’une femme ».

Lire aussi

Les craintes du Collectif pour la transition en Guinée...

Au cours d’un colloque à Paris ce lundi, le Collectif pour la transition en Guinée a réitéré son opposition à un...

Présidentielles au Niger: l’union européenne débloque une somme de 4,5 millions d’euros...

L’Union européenne a signé le jeudi 24 septembre avec le Niger, une convention de financement pour la mise en œuvre...

Burkina : un homme abattu à sa sortie de banque...

Un client d’une  banque de la place à Ouagadougou de nationalité étrangère a été tué par balle hier 28 sep...

Burkina-Faso : 6 agresseurs des femmes mis aux arrêts par la Police Nationale...

Agressions suivies de viols dans certains quartiers de la ville Ouagadougou. La Police Nationale de Ouagadougou vient de...