Mali : pratiques occultes au cimetière de Niamakoro

Le jeune Moussa Dembélé a été surpris en train d’enterrer de la viande et du piment sous un cadavre au cimetière de Niamakoro dans la nuit d’hier 13 avril 2020.

Les pratiques animistes existent dans nos cités depuis des millénaires. Ainsi pour s’attirer richesse, se protéger contre les mauvais sorts ou faire du mal à d’innocentes personnes, elles sont plusieurs personnes à solliciter les féticheurs. Ainsi un jeune de moins de 30 ans a été surpris en train de procéder à des pratiques blasphématoires au cimetière de Niamakoro.

Surpris par des personnes âgées de la localité, Moussa Dembele a été copieusement chicoté pour ce geste abominable. Pour l’instant l’on ignore les motif de cet acte.

Cependant, dans la pratique chez les féticheurs, la viande rouge associée à du piment dans un cimetière vise pour un homme de s’attirer les faveurs d’une femme et vice-versa. En clair, a expliqué un adepte du milieu  » le jeune homme veut s’attirer la faveur d’une femme ».

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...