Mali : quand les frappes de l’armée de l’air malienne empêchent un carnage contre la MINUSMA dans le centre

 Le 19 mars dernier, à Borko, un village de la communauté Dogon village situé à 40 km au sud-ouest de la ville de Douentza, une patrouille des casques bleus Togolais de la MINUSMA a subi une attaque des groupes djihadistes.

La MINUSMA a alors fait appel à l’armée de l’air malienne qui a envoyé un hélicoptère de combat sur le lieu. Le raid de l’aviation militaire malienne sur la position des assaillants a mis fin à l’embuscade et les djihadistes ont pris la fuite. 

Les deux casques bleus qui étaient portés disparu au début de l’embuscade étaient finalement retrouvés en bonne santé. Il faut rappeler que les hélicoptères de la MINUSMA, venus quelques instants après l’aéronef de l’armée de l’air malien, ont également participé à cette contre offensive contre les djihadistes.

Lire aussi

Mali : lutte contre la corruption, Sidiki N’Fa Konaté mis en garde à vue...

Ce mercredi 30 septembre 2020, l’ancien directeur de l’ORTM Sidiki N’Fa Konate a été consigné au pôle économi...

Mali : Comprendre l’affaire Sidiki Diabaté vs Mariam Sow alias Mamacita en 5 questions...

Sidiki Diabaté est en garde à vue et sous le coup d’une enquête pour viol et coups et blessures. Célèbre pour...
Explosion, Mine, FAMA, Mali, Dialoubé,

Mali : 2 soldats maliens tués et 6 blessés dans une embuscade...

Deux soldats maliens ont été tués et six blessés mardi dans une embuscade dans le centre du pays, un des foyers des ...

Mali : une catastrophe humanitaire au Nord du pays, une crise aigue du paludisme fait des milliers d...

Une grave crise du paludisme sévit en ce moment dans plusieurs localités du Nord du pays. Une situation due à la fort...