Mali : quand les frappes de l’armée de l’air malienne empêchent un carnage contre la MINUSMA dans le centre

 Le 19 mars dernier, à Borko, un village de la communauté Dogon village situé à 40 km au sud-ouest de la ville de Douentza, une patrouille des casques bleus Togolais de la MINUSMA a subi une attaque des groupes djihadistes.

La MINUSMA a alors fait appel à l’armée de l’air malienne qui a envoyé un hélicoptère de combat sur le lieu. Le raid de l’aviation militaire malienne sur la position des assaillants a mis fin à l’embuscade et les djihadistes ont pris la fuite. 

Les deux casques bleus qui étaient portés disparu au début de l’embuscade étaient finalement retrouvés en bonne santé. Il faut rappeler que les hélicoptères de la MINUSMA, venus quelques instants après l’aéronef de l’armée de l’air malien, ont également participé à cette contre offensive contre les djihadistes.

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...