Mali : quand les frappes de l’armée de l’air malienne empêchent un carnage contre la MINUSMA dans le centre

 Le 19 mars dernier, à Borko, un village de la communauté Dogon village situé à 40 km au sud-ouest de la ville de Douentza, une patrouille des casques bleus Togolais de la MINUSMA a subi une attaque des groupes djihadistes.

La MINUSMA a alors fait appel à l’armée de l’air malienne qui a envoyé un hélicoptère de combat sur le lieu. Le raid de l’aviation militaire malienne sur la position des assaillants a mis fin à l’embuscade et les djihadistes ont pris la fuite. 

Les deux casques bleus qui étaient portés disparu au début de l’embuscade étaient finalement retrouvés en bonne santé. Il faut rappeler que les hélicoptères de la MINUSMA, venus quelques instants après l’aéronef de l’armée de l’air malien, ont également participé à cette contre offensive contre les djihadistes.

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...