Mali: qui a donné ordre de tirer sur les manifestants ?

Alors que les manifestations anti pouvoir ont éclaté depuis le 10 juillet dernier à Bamako et dans certaines régions du pays, le bilan humain de cette crise politique est lourd. Au Mali, à la date de 12 juillet 2020, au moins 11 manifestants ont été tués par balles et plus 120 autres blessés.

Au Mali, toutes les forces de l’ordre, police nationale, gendarmerie et garde nationale et même la forsat, l’unité l’élite anti terroriste étaient mobilisées pour contenir les manifestants et cela depuis le 10 juillet dernier. Au moins 11 manifestants ont été tués par balles et plus de 120 autres blessés à la date de 12 juillet dernier. Le bilan de la crise politique en cours s’annonce lourd.

Un gouvernement au Mali n’est pas formé mais un premier ministre est en poste, Boubou Cissé. Quel rôle a-t-il joué dans cette répression ? Les chefs militaires, le Colonel Major Nicolas Cissé de la garde nationale, le général Boukary Kodio, de la gendarmerie et Moussa Ag Infahi de la police nationale ont-il donné ordre de tirer sur les manifestants?

En tout cas les enquêtes devront déterminer qui sont les responsables du massacre des manifestants lors de cette crise politique en cours au Mali .

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...