Mali : rachetée par les Qataris, Wassoul’or devenue Faboula Gold compte mettre en « chômage technique » 86 employés

Ecole de Mines, Mali, Boubou Cissé, Abdoulaye Pona,

Depuis son rachat par les Qataris, Wassol’or , devenue Faboula Gold est dans une phase de réajustement mais qui fait grincer les dents des travailleurs, puisque 86 d’entre eux sont sur le point d’aller en chômage technique.

Le 17 juillet dernier, quand Aliou Boubacar Diallo a cédé la société aux qataris, il avait pourtant rassuré les employés de la mine que leurs intérêts ne seront pas mises en cause, au contraire, la mine va même accroitre grâce à la nouvelle technique d’exploitation que compte introduire le nouveau propriétaire.

Cependant, quelques mois après cette annoncé, les employés de la société minière Faboula Gold-SA grincent les dents, en cette période de fêtes de fin d’année. Pour cause, 86 d’entre- eux seront mis en chômage technique, dès le 1er janvier prochain. La décision, unilatéralement, prise par la Direction de la mine, a fait naître une crise de confiance entre les employés eux-mêmes.

«Nous avons été trahis par les délégués du personnel», informe un travailleur concerné qui requiert l’anonymat. Selon cet employé, les délégués du personnel avaient été convoqués par la direction les 12 et 13 décembre dernier. Au lieu de venir rendre compte aux travailleurs pour que les syndicats puissent entamer des négociations, ils ont signé les documents de licenciement et se sont tus. « Nous avons été surpris de voir, le 19 décembre, la liste nominative des 86 employés affichée», s’indigne notre source.

Dans une « demande d’implication » envoyée au Directeur régional du travail de Sikasso, le Collectif des travailleurs de Faboula Gold qualifie la situation de « très critique » et dénonce une décision qui ne tient compte ni de la situation matrimoniale, ni de l’ancienneté, ni de la performance des employés concernés par cette mesure de mise en chôme technique. La correspondance, co-signée par le secrétaire général du Comité syndical, demande au Directeur régional du travail de « suspendre» la décision «abusive».

Dans la commune de Kalana, où se situe Faboula Gold, plusieurs familles retiennent leur souffle. Le chômage technique entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2020, si rien n’est fait. Il durera trois (03) mois. Du moins, si l’on en croit à la Direction de la mine. Selon notre interlocuteur, une rencontre de conciliation, aura lieu ce jeudi 26 décembre. Mais, l’issue de réunion, pour lui, est déjà connue, car ce chômage technique a été murement réfléchi et exécuté, unilatéralement, en violation de la législation sur le travail au Mali.

Avec Maliweb

Lire aussi

CEDEAO : réouverture des frontières, les autorités maliennes n’ont pas encore statué sur le ca...

Suite à la réunion des Chefs d’État de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et de la Communa...

Burkina-Faso : tentative d’escroquerie du maire Beouindé, le TGI de Ouagadougou dessaisi au profi...

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou a été dessaisi mardi 14 juillet, au profit de celui de Diébougou,...

Mali : la contestation reporte un rassemblement à risque prévu vendredi...

Le mouvement de contestation qui réclame le départ du pouvoir en place au Mali a décidé de reporter un rassemblement...

Mali : Au moins 12 morts dans une nouvelle attaque terroriste à Mopti...

Hier 14 juillet 2020, plusieurs corps sans vie ont été signalés dans la commune de Sangha, après une attaque terrori...