Mali : rareté des opportunités politiques, les politiciens contraints d’aller cultiver la terre

Difficile période de transition pour la classe politique. Des leaders politiques sans emplois sont contraints d’aller cultiver la terre.

Depuis la mise en marche du gouvernement de la transition dirigée à plus de 90% par des militaires, les choses deviennent de plus en plus difficiles pour les Hommes politiques maliens ne vivant grossièrement que de la politique politicienne, a signalé Le Point.

« Si les uns espéraient que la chute d’IBK leur ouvrait de nouveaux horizons, les autres désespèrent du fait qu’ils aient été écartés des avantages du pouvoir après y avoir été chassés en même temps que le régime farfelu d’Ibrahim Boubacar Keita. La rareté d’opportunités les contraint désormais à aller cultiver », ajoute le journal Le Point.

‘’Aller cultiver la terre’’, c’est un domaine louable. Le politicien avisé Moussa Mara l’a prédit dans une interview qui fait le tour des réseaux sociaux, « Nous pouvons aider la Transition sans occuper des postes ». Et il renchérie « Nous ne sont pas tous appelés à occuper un poste dans cette Transition. Mais nous pouvons les aider pour la réussir, la Transition ne dure que 17 mois », a laissé entendre le politicien Moussa Mara.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...