Mali : Région de Kidal, La Minusma passe à l’offensive contre les groupes jihadistes

A travers l’opération contrôle urbain dans la région de Kidal, la Minusma va renforcer sa présence, visant à démontrer la capacité des soldats de la paix dans les villes de Kidal, Aguelhok et Tessalit afin de dissuader les groupes armés terroristes à mener des opérations contre elle et d’empêcher les actes de banditisme qui menacent la quiétude des populations civiles et du personnel des Nations-Unies.

Les Casques bleus font l’objet d’actions hostiles ces derniers temps. Des attaques de convois et de patrouilles de la mission sur les grands axes routiers et en milieu urbain, comme à Kidal, où au cours de ces dernières années, la Minusma et les forces internationales ont régulièrement été prises pour cibles.

Dans le but de renforcer son mandat de protection des populations civiles dans cette région, la force de la Minusma vient de mettre en place l’opération contrôle urbain.

Cette opération vise à renforcer la présence des soldats de la paix dans les villes de Kidal, Aguelhok et Tessalit. Toutefois, elle n’est pas que militaire, elle cherche également à privilégier une interaction entre les casques bleus et les populations de l’Adrar des Ifoghas.

L’aspect sécuritaire se traduit par une présence accrue, visant à démontrer la capacité des troupes de la Minusma présentes dans la région de Kidal, à dissuader les groupes armés terroristes à mener des opérations contre elle et d’empêcher les actes de banditisme qui menacent la quiétude des populations civiles et du personnel des Nations Unies.

Selon le commandant de la force de la Minusma, le général de corps d’armée, Dennis Gyllenspore, c’est une opération qui va établir les points de contrôle dans les villes et déployer des patrouilles mobiles. « Conformément aux décisions et aux règles établies par la Commission technique de sécurité (CTS), nous allons nous focaliser sur les villes de Kidal, Aguelhok et Tessalit. C’est aussi une opération qui sera menée avec l’appui de troupes provenant des autres secteurs de la Minusma. En clair, il s’agira de renforcer la force ici à Kidal avec des avions et des forces spéciales notamment », dira le général.

Cependant, l’opération de contrôle urbain sera suivie et évaluée pour permettre à la force de la Minusma de remplir son mandat de protection des civils. Elle s’inscrit dans le cadre des actions menées par le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Mahamat Saleh Annadif pour la totale mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Pour la réussite de cette opération de sécurisation de la région de Kidal, le Chef d’État-major du secteur Nord, le colonel Boubacar Barry, a lancé un appel à la population de cette région, lui demandant de coopérer pleinement avec les casques bleus et à les appuyer dans leur entreprise.

A signaler que le lancement de l’opération Urban Control a été précédé d’un important exercice de simulation au camp de la MINUSMA à Kidal le 25 novembre dernier, sous la supervision du Général Gyllenspore.

Dans la journée du 30 novembre 2020, un détachement des Casques bleus, composé des contingents tchadiens, guinéens et égyptiens, a été déployé dans la ville de Kidal. Les soldats de la paix ont ainsi conduit des patrouilles motorisées et pédestres à travers la ville.

Aumali.net

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...