Mali: rencontre entre IBK et la majorité présidentielle

Pour la première fois, le président évoque sa constante main tendue au chef de file de l’opposition

Samedi 16 février 2019, une rencontre a eu lieu entre le président IBK et les membres de l’Ensemble Pour le Mali(EPM) au palais de la présidence de la République. Occasion mise à profit  par IBK d’évoquer encore une fois de plus, sa constante main tendue à son jeune frère Soumaila Cissé, non moins chef de file de l’opposition malienne. Dans son message de paix, le président IBK s’exprime: « Pour moi, rien n’est au-dessus du Mali, aucun sacrifice, d’ego, de quel ego ? Je ne suis pas ici pour cela », dit-il. Puis de poursuivre par dire : « Je suis ici pour que ce pays s’adonne à la seule mission qui est la sienne et qui lui est assignée par l’histoire venant d’où il vient », lit-on dans ses propos. Selon Ibrahim Boubacar Keita, « ce pays est condamné à rester grand, une grandeur qu’est toujours accompagnée d’humilité, de grande humilité ». À entendre le président, « rien ne vaut que le Mali, et il n’y a aucun sacrifice auquel je ne puis atteindre pour ce pays-là, et au demeurant, ajoute-il, ce n’est pas un grand bon sacrifice d’appeler un jeune frère, et je ferais les jours à venir, dans le prolongement de ce que vous avez entrepris », conclut-il.

Le pays

Lire aussi

Mali : une catastrophe humanitaire au Nord du pays, une crise aigue du paludisme fait des milliers d...

Une grave crise du paludisme sévit en ce moment dans plusieurs localités du Nord du pays. Une situation due à la fort...

Togo : « Une femme à la primature, c’est de l’espoir pour nous ! »...

Une femme qui devient Premier ministre: une première dans l’histoire du Togo. Victoire Dogbé a aussitôt pris foncti...

Aux Etats-Unis : le débat entre Donald Trump et Joe Biden vire au chaos...

Le débat entre Joe Biden, le candidat démocrate, et Donald Trump, le président sortant républicain, a tourné au pug...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara envisage un report de l’élection présidentielle...

Selon la Lettre du Continent, Alassane Ouattara veut s’abriter derrière les difficultés techniques et logistique...