Mali : Résolution des crises et grogne sociale l’imam Mahmoud Dicko, la soupape de sécurité

Le président d’honneur des mouvements, associations et sympathisants (CMAS) de l’imam Mahmoud Dicko, lui-même, est désormais l’homme le plus sollicité du Mali. Les hommes politiques, les syndicalistes, les leaders d’associations escaladent ses escaliers de façon quotidienne afin de trouver une issue favorable à leur problème.

Si la religion et la politique ne font pas souvent bon ménage, au Mali, elles demeurent indissociables. La popularité des leaders religieux ne laisse pas indifférents les hommes politique qui craignent la colère de ces derniers.

Pour garder cette harmonie, les autorités font tout afin d’éviter la colère des leaders religieux. Du coup, les plus populaires d’entre eux sont régulièrement sollicités par la société civile, les syndicalistes et les politiques pour obtenir facilement leurs revendications. Comme une soupape de sécurité dans un dispositif de protection contre les surpressions dans un ensemble soumis à pression

Parmi les leaders religieux les plus influents au Mali, figure le président d’honneur des mouvements, associations et sympathisants (CMAS) de l’imam Mahmoud Dicko, lui-même. Connu pour son franc-parler, il a toujours tenu tête aux autorités. Ses nombreux combats contre l’homosexualité et l’instauration de l’éducation sexuelle complète dans notre système éducatif, lui ont valu une notoriété sans précédent. L’imam a immédiatement reçu l’admiration de la majorité de la population.

De ce fait, ses appels à la mobilisation contre la mauvaise gouvernance et la corruption sont massivement suivis par ses partisans. Le cas le plus récent date du 03 mars 2020. Des propos jugés susceptibles de troubler l’ordre public lors de son meeting lui ont valu une convocation au niveau du Tribunal de grande instance de la commune V. La présence massive de ses adeptes au niveau du tribunal n’a pas permis l’audition du puissant imam. Face à la foule surexcitée, l’audition a été reportée sine die.

Sa popularité lui vaut aujourd’hui une sollicitation sans précédent. Pour bon nombre de Maliens, l’imam Mahmoud Dicko demeure l’une des personnalités qui peut faire trembler le gouvernement. Après plusieurs mois de bras de fer entre les enseignants et le gouvernement, l’imam a pris les choses en main. Des rencontres se sont déroulées entre la synergie et l’imam pour décanter la situation qui n’a que trop duré.

Sur d’autres plans, une délégation du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) s’est récemment rendue chez l’imam Mahmoud Dicko pour solliciter son implication pour la libération du chef de file de l’opposition Soumaila Cissé et ses compagnons. Pour rappel, le même imam Dicko avait obtenu la libération des militaires maliens détenus par Iyad Ag Aghaly.

Ces nombreuses sollicitations de la classe politique, société civile et syndicalistes prouvent à suffisance la grande influence de l’imam Dicko. Lequel s’est récemment et publiquement adressé aux chefs terroristes d’observer une trêve avant le début du dialogue. Il est fort possible que l’imam soit désigné comme chef de mission de bons offices dont il a déjà assuré les charges.

Le Débat

Lire aussi

Le Mali rend un dernier hommage à l’ancien président Moussa Traoré...

Les obsèques de l’ancien président du Mali qui s’est éteint mardi ont eu lieu ce vendredi 18 septembre. Mouss...

Situation en Libye: rencontre entre responsables russes et turques...

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a affirmé ce mercredi que son pays et la Russie s’appr...

Guinée: la campagne pour la présidentielle du 18 octobre est lancée...

Le président Alpha Condé a publié jeudi soir un décret annonçant le démarrage de la campagne électorale en vue de...

Niger: le groupe État Islamique revendique l’attaque de Kouré...

Le groupe EI, État Islamique vient de revendiquer l’assassinat des huit humanitaires dans le parc animalier de Kouré...