Mali: résultats du Concours d’entrée à l’ENA 2018

Le Collectif des candidats met le gouvernement en garde contre le favoritisme, le clientélisme, et le népotisme

Les candidats au concours d’entrée à l’ENA  et Sympathisants regroupés au sein d’un collectif dénommé collectif des candidats au Concours d’Entrée à l’ENA  ont mis en garde le gouvernement contre les résultats entachés de fraudes sur fond de favoritisme, de clientélisme et de népotisme. Cette réaction de ces candidats intervient quelques jours après la démission controversée du DG de ladite école, le Pr. Amadou Keita.

Le  directeur général de l’ENA, Pr Amadou Keita, a rendu le tablier il y’a quelques jours de cela. Les causes de sa démission suscitent des débats partout dans la capitale malienne. Certains justifient cette démission du Professeur par son refus de la corruption au sein de ladite école. Est-ce vrai ? On ne peut le dire. En tout cas, les candidats au Concours d’Entrée ont pris leur destin en main. Ils se sont déjà constitués en un collectif, non seulement pour réclamer la transparence, mais aussi prévenir les autorités de leur refus d’accepter tout  résultat  frauduleux.

Dans son Communiqué, le Collectif des Candidats au concours d’Entrée à l’ENA (3CEENA) dirigé par Alpha Sidiki Sangaré déclare  son mécontentement de la démission du DG Amadou Keita  à quelques semaines des résultats du Concours. « Cette démission intervenant à quelques semaines de la proclamation des  résultats, suscite des interrogations légitimes sur la transparence et la crédibilité de ce concours », souligne le collectif dans son communiqué publié hier, mardi 5 février 2019. Les candidats au Concours d’Entrée à l’ENA réitèrent leur   ferme  détermination et leur  volonté  inébranlable de se battre pour la moralisation et la transparence des concours, qui garantissent l’égalité des chances et promeuvent  la justice sociale. Mais ils déplorent « le silence assourdissant » du Gouvernement sur  cette démission qui demeure un sujet d’une brûlante actualité.

Ils sont déterminés à aller jusqu’au bout, ces candidats. Ils menacent même de rejeter les résultats s’ils sont frauduleux. « Nous mettons en garde les autorités que nous  n’accepterons pas  de résultats entachés de fraudes sur fond de favoritisme, de clientélisme et de népotisme », menacent les candidats impatients de la proclamation des résultats. Aussi, demande le collectif à l’opinion nationale et internationale, aux organisations de la société civile, à tous les patriotes épris de justice à  se mobiliser massivement pour dans sa noble  bataille. « En attendant, informons toutes et tous de l’existence de cette sentinelle pour la préservation de l’égalité des chances et de la transparence au concours d’Entrée à l’ENA session 2018 », conclu le collectif de Alpha Sidiki Sangaré.

Le pays

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...