Mali : retirer les troupes françaises serait « irresponsable », dit François Bayrou

Le maire de Pau est revenu sur le décès de 13 soldats Français lundi 25 novembre au Mali. Sept faisaient partie du 5e régiment d’hélicoptères de combat de sa commune.

Fierté, reconnaissance, émotion. Sur l’antenne de RTL ce mercredi 27 novembre, François Bayrou a rendu un hommage appuyé aux 13 soldats morts lors d’un accident d’hélicoptère au Mali, lundi 25 novembre. Parmi les victimes, 7 militaires provenaient du 5e régiment d’hélicoptères de combat de Pau, ville dirigée par le président du MoDem.

« Ce sont nos enfants », a déclaré l’édile, quelques heures après l’hommage rendu par les Palois devant l’hôtel de ville. Mais malgré cette tragédie, François Bayrou reste convaincu que la présence des soldats français est essentielle dans ce pays d’Afrique. Retirer nos troupes serait « irresponsable », a-t-il affirmé.

S’il n’est « pas sur que beaucoup de Français comprennent ce que nous faisons au Mali », François Bayrou rappelle que si notre pays n’était pas intervenu en août 2014, « cet état serait tombé aux mains des jihadistes ». L’ancien candidat à l’élection présidentielle a qualifié la décision de François Hollande de lancer cette opération Barkhane de « courageuse ».

Pour lui, le retrait des troupes françaises au Mali provoquerait « une déflagration ». « Il suffit de réfléchir à ce que serait la situation si on décidait de rentrer à la maison. Cela voudrait dire que la France, l’Europe, l’occident auraient subi une défaite et battraient en retraite. Je ne crois pas une seconde que cela serait responsable », a-t-il conclu.

Maliactu

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...