Mali : rupture des kits de dialyse, les insuffisants rénaux abandonnés à leur triste sort

Bientôt deux semaines que les insuffisants rénaux souffrent de manque de dialyse alors qu’ayant une santé fragile, ils sont gravement menacés par la pandémie du coronavirus. Selon nos informations, certains hôpitaux maliens qui prenaient en charge jusque-là des insuffisants réseaux, sont en rupture des kits de dialyse. À l’hôpital catholique Mali Gavardo, c’est la panique totale chez les patients, voilà bientôt deux semaines qu’ils font le vas et vient sans faire la dialyse faut de rupture de Kits de dialyse.

Il faut rappeler que depuis 2017, le gouvernement malien s’est engagé à prendre en charge gratuitement les insuffisants rénaux. Une mesure de haute portée sociale, mais la concrétisation de cette promesse tarde pour tout le pays et connait même de sérieux dysfonctionnement dans les centre où elle existe.

L’insuffisance rénale est la conséquence de l’évolution des maladies qui détruisent les reins. L’organisme est petit à petit empoisonné par les déchets qui ne sont plus éliminés. Il faut dès lors passer par la dialyse, un soin qui coûte excessivement cher. Sans la subvention de l’État, difficile pour les malades de se faire soigner, d’où la nécessité de la gratuité de la dialyse.

Les malades se réveillent aujourd’hui avec un goût d’amertume et une cruelle désillusion, avec l’insuffisance en matériel et surtout les pannes.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...