Mali : seconde phase des concertations nationales pour la transition débute avec de vives tensions

Un forcing au CICB ce jeudi 10 septembre 2020 marquant le début de la seconde phase des concertations nationales autour de la transition politique. Placées sous la présidence du Colonel Hassimi Goita, Président du CNSP, comité national pour le salut du peuple.

C’est sous une pluie sur un  fond de tension que les travaux ont débuté. À noter que  des milliers de participants furieux parce que bloqués à la porte, ont tenté de forcer l »entrée avant d’être dégagés à coup de gaz lacrymogènes par les forces de l’ordre.

La 2è phase des concertations nationales, celle d’après la première des 5 et 6 septembre derniers consacrée à la validation des termes de référence (TDR), a effectivement débuté ses travaux ce jeudi 10 septembre au CICB comme annoncé. C’est donc parti pour trois jours de réflexions ; lesquelles réflexions devront accoucher le samedi 12 septembre l’architecture de la transition politique nécessaire à cette période post coup d’Etat que vit notre pays.

Les partis politiques, la presse, les syndicats, les organisations de la société civile, les mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger sont ainsi appelés à se frotter les méninges pour enfin sortir en plus de la durée de la transition, les personnes civiles ou militaires devant la conduire ainsi que les axes prioritaires auxquels elle devra s’atteler.

Rappelons que la première étape de la concertation nationale sur la validation des termes de références (TDR) du 5 septembre 2020, au CICB. À la fin de ses travaux, les propositions faites par les participants ont été soumises à un comité d’experts pour synthèse.

Quelques jours après, les experts ont remis ce mardi 8 septembre, le résultat de leurs travaux au Comité militaire. Il s’agit de deux documents remis au conseiller juridique du CNSP, Youssouf Z Coulibaly: une feuille de route et une charte.

Lire aussi

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...