Mali : Sécurisation des élections de 29 mars, le Général Salif à Mopti pour faire le point

Le Ministre de la sécurité et de la protection civile est accompagné des directeurs généraux de la Police, de la Gendarmerie et du chef d’état-major adjoint de la Garde nationale sont à Mopti pour faire le point sur la sécurisation des législatives.

Dès son arrivée, le ministre de la sécurité et de la protection civile s’est aussitôt rendu chez les notables de la ville pour les exhorter à promouvoir un climat de paix et de retenue pour la bonne tenue des législatives de ce mois de mars d’avril prochain. Une prière collective a mis fin à cette visite de courtoisie.

Une rencontre réunissant les différentes sensibilités politiques, les représentants de l’Administration et les partenaires techniqes et financiers, a également eu lieu dans la salle de conférence du Gouvernorat de Mopti autour de la question des élections législatives.

Avec 3272 bureaux de vote pour plus d’un million d’électeurs et au regard de la situation sécuritaire dans la région, la visite du Général Salif Traoré est une véritable bouffée d’oxygène pour Mopti.

Prêchant la bonne parole, le Ministre Traoré a indiqué sans ambages que la tenue des législatives était indispensable pour éviter au pays un vide institutionnel qui ne ferait que compliquer la situation sociopolitique et sécuritaire déjà tendues.

Les préparatifs vont bon train à Mopti et de nombreuses localités ont déjà reçu leurs matériels électoraux. Selon le ministre, la communication interpersonnelle directe au sein de la population dans le sens de l’apaisement est indispensable pour des élections paisibles.

Avant de se retirer, le Général Traoré s’est prêté aux questions de son auditoire dont les attentes ont été comblées par les précisions du ministre de la sécurité et de la Protection civile.

Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

Lire aussi

Burkina : Washington menace d’arrêter sa coopération sécuritaire avec le Pays...

Les Etats-Unis ont exigé mercredi 8 juillet, une « action rapide » des autorités burkinabè contre les exactions c...

Niger : trafic international de drogue, deux réseaux dans les mailles de l’OCRTIS...

Deux réseaux de trafic international de « drogue à haut risque » ont été interpellés par l’Office cen...

Mali : Imam Mahmoud Dicko, «Nous avons renoncé à la démission d’IBK, nous n’avons rien eu en...

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a tenu, hier 8 juillet dans la soirée, une co...

Afrique : le Maroc, premier producteur de cannabis dans le monde...

Un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) classe le Maroc en tête des pays produc...