Mali: Séféto dans le cercle de Kita, Modibo Fofana tire à bout portant sur son jeune frère Koto et disparaît dans la nature

Séféto, Assassinat, Mdibo Fofana, Mali,

Il se nomme Modibo Fofana, un entrepreneur connu de tous dans la commune de Séféto. Pour un conflit d’intérêts, il a tiré à bout portant sur son jeune frère Koto Fofana  et reste toujours introuvable. Ce drame s’est passé le mercredi dernier.

Dans ce pays, rien ne doit étonner les gens. Chaque jour, des choses incroyables s’y passent .Les relations humaines se détériorent au profit du matériel. L’esprit de fraternité appartient à l’histoire. Tuer son frère est devenu une petite affaire pour bon nombre de personnes. Cela est bien le cas de Modibo Fofana, entrepreneur à Séfeto dans le cercle de Kita.

En effet, selon des sources locales, l’entrepreneur Modibo Fofana a mis fin à la vie de son jeune frère Koto Fofana aussi entrepreneur. Il aurait tiré sur son frère à bout portant pour un conflit d’intérêts.« Même si  les causes réelles de cet acte barbare ne sont pas connues, certaines sources avancent un conflit d’intérêts comme son origine », nous apprend un ressortissant de ladite localité.

Aux dires de ce dernier, ce que  le présumé assassin n’a pas su digérer, c’est que  tous les deux  étant entrepreneurs sollicités dans le village, le  défunt Koto  Fofana soit plus  apprécié et respecté que lui. « Le grand frère Modibo Fofana, venu de Kita il y’a prêt d’une année, a cherché à conquérir son jeune frère Koto mais n’a pas pu. N’ayant pas supporté cela, il a décidé d’ôter la vie à ce dernier  qu’il considère comme son rival », nous précise notre interlocuteur. Ce ressortissant de Séfeto va loin dans ses révélations : « L’assassin qui avait minutieusement préparé  son projet depuis une semaine l’a exécuté le mercredi dernier. Les deux frères cohabitent dans la même cour,  font les mêmes activités. Donc l’assassin savait bien à quel moment il pouvait réussir son coup, et c’est ce qu’il a fait ».

Ce qui a favorisé cet acte barbare du « bourreau » Modibo Fofana, c’est l’absence des forces de sécurité dont le poste se situe à une centaine de Kilomètres du village. « Vers 12h,  profitant bien de l’absence des clients et des visiteurs (le moment où les gens partent manger chez eux),  il a commis l’irréparable en tirant à bout portant sur son jeune frère », explique notre interlocuteur.

Modibo Fofana a disparu dans la nature

Selon nos sources, le nommé Modibo Fofana a, après avoir commis cet odieux acte, pris la tangente. « Après l’acte, il a remis son fusil à un de ses jeunes frères au hameau  et a fui », dit-il avant d’ajouter : « Ce dernier n’était pas au courant, l’assassin lui dit tout simplement qu’il ne reviendra plus jamais au village et poursuit sa route à  une destination toujours inconnue ».

À en croire notre source, la nouvelle a créé une psychose au sein de la population. « Aujourd’hui,  parents,  amis,  clients du défunt Koto Fofana sont tous abattus,  car il  était un homme aimé par tout le monde pour sa générosité et son amour pour le village », nous a confié notre interlocuteur très touché qui affirme que l’enquête est en cours par le tribunal de Toukoto ainsi que la gendarmerie.

Le pays

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...