Mali: Sirako-gate, Nabou a parlé

C’est désormais clair : la ministre des Infrastructures a décidé que, s’il lui arrivait de « couler » à causede cette affaire de routes, elle ne « coulera pas seule ».

Elle est désormais sur la défensive, avance ses arguments, et donne des explications ; même si tout ça n’est pas fait publiquement, l’objectif est le même : elle parle et se défend. Elle ne compte plus se laisser faire, se laisser marcher sur les pieds. Il s’agit pour Nabou de prouver qu’elle n’est pas médiocre, de dégager ses responsabilités et contrarier ses patrons qui veulent lui faire porter le chapeau. Dans sa première réaction, déjà, à travers un tweet, elle expliquait que l’arrêt des travaux était dû à une tension de trésorerie. Des arguments que le Premier ministre a rejetés, la faisant passer pour une menteuse. Une attitude qui a naturellement dû faire mal à Nabou surtout que Boubou n’avait même pas pris la peine de la convier à la si importante réunion qu’il a eue avec le collectif « SIRAKO ». Elle a décidé désormais de passer à la vitesse supérieure et trouve que le Premier ministre, c’est du « menu fretin ». Voici ce qu’elle aurait dit à des proches : « Dans le budget 2016-2018, l’argent était là pour cette route. Mais il a été réaffecté à la Présidence qui avait épuisé ses fonds ». Qu’en dites-vous, Messieurs de la Présidence ?

Nouvelle Libération

Lire aussi

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...