Mali : Soumaïla Cissé pour sa libération, l’espoir renaît

Où en est-on avec les négociations en faveur de la libération de l’Honorable Soumaïla Cissé ? C’est la question que se posent bon nombre de Maliens et de simples observateurs depuis quelques semaines maintenant.

Cette question devient de plus en plus insistante, d’autant plus que, chaque jour, à chaque prise de parole, le président de la République, lui-même, rassure et redonne de l’espoir à tous.

En réalité, même si Ibrahim Boubacar Kéïta, il faut le reconnaître, passe mal le message, il faut reconnaître que les négociations avancent en ce qui concerne la prochaine libération de l’Honorable Soumaïla Cissé et qu’en ce moment, tout est mis en œuvre pour obtenir son retour parmi les siens. Depuis quelques semaines, maintenant, une mission séjourne au Nord de notre pays et assure les intermédiaires entre l’Etat central et les ravisseurs.

On parle désormais d’arrangement relatif à la libération de certains prisonniers détenus, un peu partout, à travers le pays et dans certains pays limitrophes. En principe, d’ici à la fin de ce mois, Inch’Allah, il est possible que les choses évoluent dans le bon sens. Nous le souhaitons, vivement, en tout cas.

Nouvel libération

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...