Mali: Soumaïla et Makadji renoncent à la présidence de l’élection Femafoot

Mali, Femafoot, Football, Soumaila Coulibaly,

Sans Comité Exécutif depuis le départ de Boubacar Baba Diarra (novembre 2017), la Fédération malienne de football connaitra  un nouveau président le 29 août prochain  à la faveur  de la tenue de l’Assemblée Générale Elective prévue par le Comité de Normalisation mis en place par la FIFA le 10 janvier 2018.  Pour la course à la Femafoot, l’organe transitoire avait lancé l’appel à candidature le 26 juin  dont le délai était hier lundi 29 juillet.

Au départ, 5 prétendants avaient mis leur intention de briguer la présidence mais au finish se sont 3 d’entre eux qui ont pu déposer leur  dossier: Mamoutou Touré « Bavieux, Salaha Baby et Alassane Souleymane. Les deux autres qui ont renoncé: Soumaïla Coulibaly et Mamadou Makadji La Voix ont expliqué à Footmali la raison de leur renonciation.

Pour l’ancien capitaine des Aigles, c’est par faute de parrainage qu’il ne pourra pas aller au bout de son rêve. « On n’a eu que 2 parrainages sur 3  alors qu’il fallait obligatoirement les 3 selon les statuts de la Femafoot. Donc notre dossier était incomplet et on n’a pas voulu le déposer pour tenter l’impossible », a expliqué Soumaïla Coulibaly. Quant à l’opérateur économique, il a  indiqué que le jeu était flou. « On a cherché par tous les moyens d’avoir la loi électorale en vain. Cela nous a empêchés de constituer notre dossier alors qu’en revanche  on a appris que d’autres candidats avaient à leur disposition  cette loi électorale », une sorte de deux poids, deux mesures qu’a dénoncés Makadji.

Lire aussi

Burkina : 22 terroristes tués à Dablo, 3 civils perdent la vie...

Dans l’après-midi de samedi 22 février, des groupes armés terroristes ont fait irruption à Dablo, ils ont exécut...

Fortes colères au Nord du Mali, des hypothèques citoyennes sur les prochaines élections législat...

Les régions du nord du Mali sont très fâchées. Outre l’angoisse qui étreint les villes, la peur de s’aventurer ...

G5 Sahel: un 6e sommet des chefs d’État dans un contexte de multiplication des attaques...

Les travaux du 6e sommet des chefs d’État du G5 Sahel s’ouvrent ce mardi 25 février à Nouakchott. La capitale mau...

Guinée : à une semaine du scrutin, l’OIF retire son soutien au processus électoral...

L’organisation internationale de la Francophonie (OIF) a fait savoir lundi qu’elle ne pouvait plus « soutenir le pr...