Mali : Succession d’IBK, Dicko candidat de Amadou Kouffa

Le Mouvement de contestation M5-RFP qui demandait la démission du Président IBK a tenu ce vendredi après-midi un grand rassemblement à la Place de l’Indépendance à Bamako. Il s’agissait selon les organisateurs de remercier le peuple suite à la démission forcée du Président IBK et qui est toujours prisonnier de la junte à Kati.

Prenant la parole lors de ce rassemblement, l’autorité morale de la contestation, l’Imam Mahmoud DICKO a lancé un vibrant appel à tous les belligérants du Centre notamment les Peuls et les Dogons à déposer les armes. «Ici et maintenant, a-t-il dit, je lance un appel à la communauté peule du Mali, tous les peuls qui ont pris les armes pour quelque raison que ce soit, à faire taire les armes. Je m’adresse particulièrement à Amadou KOUFFA pour qu’il regagne la République » a-t-il plaidé.

Commune une réponse du Berger à la Bergère, un vocal, en version peulh et bambara traduit, attribué à Amadou KOUFFA a fait son apparition sur les réseaux sociaux notamment dans les groupes d’appels WhatsApp.

Comme s’il avait entendu l’appel de l’Imam DICKO, le prédicateur et djihadiste peulh appelle ouvertement à élire Mahmoud Dicko à la tête de l’Etat. Il menace même d’apostasier toute personne qui ferait un autre choix que Mahmoud DICKO. La coïncidence est-elle sans intérêt ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi Mahmoud DICKO ? Si on n’a pas toutes les réponses, on a au moins des indications claires sur l’estime mutuelle entre les deux hommes.

Comment les deux hommes vont-t-ils gérer leurs relations avec leurs relations personnelles (les djihadistes d’un côté et les démocrates de l’autres) dans le contexte d’un Mali nouveau démocratique et républicain et les concilier les impératifs de la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit avec le rigorisme islamiste qu’ils prônent par-dessus tout.

Si le vocal attribué à Amadou Kouffa est authentique voici ce que sa transcription libre pourrait :

« J’invite tout le monde à ne plus voter pour les hommes politiques au Mali, car ce sont tous des cafres. Par le passé, nous avons invité les gens à aller voter pour que la paix revienne dans notre pays, mais on s’est rendu compte que ce n’est pas le cas. Nous demandons à ce que le pouvoir reste entre les mains des militaires. Donc, tous ceux qui iront voter aux prochaines élections sont des mécréants.

Nous demandons aux Maliens de ne plus voter pour quelqu’un d’autre si ce n’est l’Imam Mahmoud DICKO. Nous sommes tous prêts à voter pour l’Imam Mahmoud DICKO. Si ce n’est pas le cas, chers Maliens, ceux-là que vous qualifiez d’ennemis du Mali, de terroristes, de djihadistes par tout le monde sont tous prêts à voter pour Mahmoud DICKO aujourd’hui. Si c’est Mahmoud DICKO, nous allons voter, mais pas quelqu’un d’autre.

À part Mahmoud DICKO, si vous votez pour quelqu’un d’autre, ça veut dire que vous êtes tous des cafres. Nous ne serons plus d’accord pour qu’on vote pour quelqu’un d’autre ici au Mali ».

Info-Matin

Lire aussi

Mali: questionnements autour des annonces présidentielles sur le coronavirus...

C’est le flou et l’incompréhension après l’annulation à la dernière minute, lundi soir, du discours que devait...

Mali : Attaque à main armée à l’agence BDM-SA, toute la caisse de la banque vidée...

Une attaque à main armée très spectaculaire s’est produite aujourd’hui 1er décembre 2020 entre 11h30 et 12h00 da...

Mali : Trois braquages armés ayant fait plusieurs blessés...

La capitale Bamako a connu hier lundi 30 novembre une journée très particulière avec plusieurs attaques à mains arm...

Le 1er décembre 1990, Idriss Déby prend le pouvoir au Tchad, la république devient une monarchie...

Le 1er décembre 1990, Idriss Déby accédait à la magistrature suprême suite à un coup d’État renversant Hissène...