Mali : « toutes ces victimes de l’horreur et de la barbarie nous rappellent la responsabilité qui nous incombe », Boubou Cissé à Sobane Da

Le premier ministre boubou Cissé était ce matin à Sobane Da, 24 heures après l’attaque meurtrière qui a coûté la vie à au moins 95 personnes, toutes de la communauté dogon.

Le  premier ministre boubou Cissé à la tête d’une forte délégation, composée du ministre de la défense et des anciens combattants, le général de division Dahirou Dembélé, du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Boubacar alpha Bah et du chef d’État major général des armées, le général de division Abdoulaye Coulibaly, du gouverneur de la région de Mopti, le général Sidi Alassane Touré.

« Chaque malienne et chaque malien que nous n’aurions pas su protéger de l’insécurité est un mort que chaque dirigeant, politique et ministre du gouvernement devraient avoir sur sa conscience » affirme Dr Boubou Cissé.

victimes de l’horreur et de la barbarie.

« Toutes ces victimes de l’horreur et de la barbarie nous rappellent la responsabilité qui nous incombe, en tant que dirigeants, de renforcer et d’accélérer les efforts sécuritaires, économiques et politiques entrepris en faveur de la paix et de la réconciliation» Dr Boubou Cissé.

A Sobane Da, le PM Boubou Cissé a constaté les dégâts causés par l’attaque meurtrière lancée par des groupes soupçonnés d’être des terroristes.

« C’est une épreuve difficile qui endeuille notre nation toute entière et même heurte la conscience humaine. » Dr Boubou Cissé.

Il a témoigné aux populations la compassion du chef de l’État SEM le président Ibrahim Boubacar Keita. Il a par ailleurs, présenté ses condoléances aux familles endeuillées en son nom propre et celui du gouvernement.

« Votre douleur est la notre aussi ». Dr boubou Cissé.

« Puisse l’âme de ces innocentes victimes de la discorde et de la haine reposent en paix. Ceux et celles qui sont partis, froidement et lâchement assassinés sont nos parents à nous aussi, nos frères, nos sœurs, nos enfants ».

Fondo Aldjoumat

Lire aussi

BURKINA FASO : Plus de 30 ans après, l’ex-président Compaoré sera jugé pour l’assassinat de ...

Plus de 30 ans après les faits, l’ex-président du Burkina Faso Blaise Compaoré, qui vit en exil en Côte d’Ivoire...

À Ségou au Mali, des kiosques alimentaires solidaires...

L’économie solidaire au quotidien au Mali, c’est cette entreprise qui installe des kiosques alimentaires dans la vi...

LE GENERAL YAMOUSSA CAMARA ANNONCE LA SORTIE DE SON LIVRE  » PREJUGE COUPABLE, MA PART DE VERITE ...

L’ancien ministre de la défense le général Yamoussa Camara a livré une interview au journal Malivoix.net . Il s’...

PREPARATIFS DES ELECTIONS : Une nouvelle CENI en gestation...

Les partis politiques ont fait connaître leurs avis sur la composition et le fonctionnement de la structure chargée de...