Mali: Trump suspend la contribution américaine à l’OMS

Le président américain a reproché mardi à l’agence de l’ONU sa mauvaise gestion de la pandémie de coronavirus, qu’il juge responsable d’un grand nombre de morts.

Le président américain Donald Trump a annoncé mardi qu’il suspendait la contribution des Etats-Unis à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en raison de sa «mauvaise gestion» de l’épidémie du coronavirus. «Aujourd’hui, j’ordonne la suspension du financement de l’Organisation mondiale de la santé pendant qu’une étude est menée pour examiner le rôle de l’OMS dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus», a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison Blanche. «Le monde a reçu plein de fausses informations sur la transmission et la mortalité» du Covid-19, a-t-il ajouté, dans un long réquisitoire contre cette agence de l’ONU.

Soulignant que les Etats-Unis contribuaient à hauteur de «400 à 500 millions de dollars par an» à l’organisation, contre environ 40 millions de dollars «et même moins» pour la Chine, Donald Trump a estimé que son pays avait le devoir des réclamer des comptes. «Si l’OMS avait fait son travail et envoyé des experts médicaux en Chine pour étudier objectivement la situation sur le terrain, l’épidémie aurait pu être contenue à sa source avec très peu de morts», a-t-il martelé.

Depuis plusieurs jours, l’administration Trump critique avec virulence l’attitude de l’agence onusienne basée à Genève, dénonçant en particulier ses prises de position à ses yeux trop favorables à Pékin. Washington déplore en particulier que ses propres mesures face à la crise, notamment la fermeture progressive de ses frontières, aient rencontré une «vive résistance» de la part de l’OMS, qui «a continué à saluer les dirigeants chinois pour leur « disposition à partager les informations

Le Figaro

Lire aussi

Burkina : Washington menace d’arrêter sa coopération sécuritaire avec le Pays...

Les Etats-Unis ont exigé mercredi 8 juillet, une « action rapide » des autorités burkinabè contre les exactions c...

Niger : trafic international de drogue, deux réseaux dans les mailles de l’OCRTIS...

Deux réseaux de trafic international de « drogue à haut risque » ont été interpellés par l’Office cen...

Mali : Imam Mahmoud Dicko, «Nous avons renoncé à la démission d’IBK, nous n’avons rien eu en...

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a tenu, hier 8 juillet dans la soirée, une co...

Afrique : le Maroc, premier producteur de cannabis dans le monde...

Un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) classe le Maroc en tête des pays produc...