MALI : Un comité d’orientation stratégique de concertation autour des réformes politiques et institutionnelles créé

Le Chef du gouvernement de la transition, Moctar Ouane, est parvenu, hier lundi, au cours de son deuxième round de concertations avec les chefs des partis politiques à trouver un consensus autour des réformes politiques et institutionnelles. Un comité d’orientation stratégique bientôt porté sur les fonts baptismaux.


Ce deuxième round de concertation autour des réformes politiques et institutionnelles entre le gouvernement et les forces vives a réuni notamment les chefs des partis politiques, les responsables de la société civile, des groupes armés impliqués dans le processus de paix. Ensemble, les participants ont évoqué la nécessité de la mise en place d’un cadre de concertation au sein duquel seront examinées les questions majeures relatives à l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, le processus électoral avec la question centrale de la création d’un organe unique de gestion des élections et les réformes institutionnelles.


De façon consensuelle, les participants sont convenus sur l’inclusivité dans la gestion du processus en cours en annonçant la mise en place prochaine d’un comité d’orientation stratégique sous la houlette du premier ministre, Moctar Ouane. Les membres du dit comité seront nommés dans un bref délai et pourront se réunir deux fois dans le mois. A ceux-ci, s’ajoutent les ministres chargés de l’Administration territoriale, de l’Économie et des Finances, de la Refondation de l’État et le Délégué général aux élections.


Cet organe, explique le Premier ministre, travaillera à définir le périmètre des réformes dans la durée de la Transition, à formuler des recommandations sur la base des réformes identifiées par le Dialogue national inclusif et des réformes politiques et institutionnelles. Pour le bon fonctionnement de ce comité, quatre groupes thématiques seront créés à savoir : Réorganisation territoriale, Cadre électoral, Réforme constitutionnelle et Régionalisation.

Source : Maliweb.net

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...