Mali : un homme de 35 ans se fait brûlerà Zantiguila

Un jeune âgé de 35 ans a été gravement brûlé dans la journée du mardi au poste de Zantiguila. Selon une source locale, en tenant à incendier une station d’essence, il s’est involontairement mis le feu lui-même.

Un jeune probablement malade se fait brûler devant plusieurs personnes à Zantiguila à une cinquantaine de kilomètres de Bamako. On n’ignore pour le moment les causes de cet indicent survenu le mardi 29 janvier dernier au poste de Zantiguila. Un homme  âgé de 35 ans s’est involontairement mis le feu lui-même en tentant d’incendier une station dans la journée de mardi. La faute sans doute au liquide inflammable qui s’est répandu sur lui.

Les faits se sont passés au cours des passages des véhicules, le jeune homme a été pris en charge par les pompiers, installés à quelques centaines de mètres du poste de contrôle.

Le jeune brûlé, a été transporté vers un service de santé à Fana en urgence absolue. Puis il a été transporté dans la même journée dans un hôpital de Bamako où il devra suivre son traitement, dans un service dédié aux grands brûlés.

Contacté, le commandant de la Brigade territoriale de Fana, le lieutenant Yaya Togola, a expliqué que l’enquête est en cours pour identifier les causes de cet incident.

L’indicateur du renouveau

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...