Mali : un mort et 2 sous-préfets enlevés suite à une attaque meurtrière

La ville de Diré a été le théâtre d’une attaque à mains armées hier 17 juin, dans la région de Tombouctou. Quatre hommes lourdement armés ont fait irruption à la préfecture ont tué une personne et enlevé 2 sous-préfets.

Arrivés dans la cour à bord d’un pick-up aux environs de 11 heures, les hommes ont braqué leurs armes sur les préfets et leurs collaborateurs présents dans le bâtiment. C’était le sauve-qui-peut. Les gardes présents sur les lieux ont fait le choix de battre en retraite. Les assaillants ont réussi à enlever le sous-préfet de Dangha et celui de Diré. «Ils ont également enlevé deux motos», indique un interlocuteur.

Selon une source locale, les hommes armés ont tiré sur la population, touchant trois personnes dont un enfant qui a succombé des suites de ses blessures. Les habitants de la ville, terrifiés, sont restés cloîtrer dans leurs maisons pendant des heures.

Ce n’est qu’en début d’après-midi, alors que les assaillants étaient déjà partis avec les deux otages, qu’un détachement de l’armée est arrivé sur les lieux. Autant dire que les militaires n’avaient aucune chance de croiser les malfaiteurs.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...