Mali : une attaque contre un village dogon fait au moins 95 morts dans le centre

Attaque, Bandiagara, Explosion de mine,

Un village de la communauté dogon a été attaqué hier soir par des hommes armés non identifiés. Lattaque a fait plusieurs dizaines de morts parmi les civils. Cette attaque intervient à la veille dune importante réunion à lONU, sur la situation au Mali et sur le renouvellement du Mandat de la MINUSMA.  

« Hier soir vers 3 heures du matin, des hommes armés ont attaqué le village de Sobane, dans le cercle de Koro. L’attaque a fait 95 morts et 19 disparus », annonce Amadou Sangho, porte-parole du ministère malien de la sécurité intérieure.

En riposte des hommes armés en moto ont attaqué ce 10 juin au matin un jeune peul dans la ville de Bandiagara, situé à une dizaine de kilomètre de Sobane. « Ce matin, des hommes armés non identifié ont arrêté un jeune peul qui circulait sur sa moto dans une rue de la ville de Bandiagara et l’ont égorgé. Les assaillants ont ensuite fui », dit Housseini Saye, le Maire de Bandiagara.

Le village de Sobane, situé à quelques dizaines de kilomètre de Sangha est un des fiefs de la milice dogon, Dan na ambassagou. C’est ici que près de trois cents combattants de Dan na ambassagou étaient réunion au mois d’avril dernier, pour statuer sur l’annonce par le gouvernement de la dissolution de cette milice.

Cette attaque contre Sobane n’a pas été revendiqué mais porte la marque des groupes d’autodéfense peul qui avaient menacé à plusieurs reprise de riposter contre les dogons après l’attaque du village peul de Ogossagou au mois de mars dernier qui avait fait au moins 160 morts.

Dans un communiqué, la milice dogon Dan na ambassagou, « rassure les populations de sa disponibilité à assurer davantage leur sécurité car il est désormais établi que ni l’État, ni la communauté internationale ne s’intéressent à la vie des populations meurtries depuis bientôt 5 ans ».

Depuis 2016, le centre du Mali est devenu un foyer de tension communautaire entre Dogon et peuls sur fond de rivalité entre les deux communautés suite aux affrontement entre l’armée malienne et les groupes armés liés à Al Qaida dans le centre du Mali.

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...