Mali : une dizaine de terroriste et des chefs locaux mis aux arrêts par les FAMa

FAMA, Explosion, Morts, Mopti, Mali,

Dans le cercle de Bankass, une dizaine de terroristes et quelques chefs locaux ont été mis aux arrêts par les Forces Armées Malienne, alors qu’ils s’apprêtaient à attaquer le village de Kouroukanda, 5 juillet dernier, dans la région de Mopti.

Les populations locales ont d’abord observé, selon des sources locales, le regroupement d’une soixantaine de motos et de 8 Pickups autour du village de Kouroukanda. Alertées, les FAMa ont, selon la même source, cette fois-ci promptement répondu à l’appel. A leur arrivée, plusieurs des assaillants qui s’apprêtaient à attaquer le village ont pris la fuite.

Mais la détermination des forces de sécurité a permis d’arrêter une dizaine de ces terroristes, dont des chefs locaux. L’un de ces chefs locaux, Ali Diakité, vient de Bosso peul et les autres, Souley et Ousmane Diakité, viennent de Doukoro sont aussi des peuls, selon les enquêtes. Les FAMa ont aussi récupéré des motos et autres matériels de guerre.

Selon une source jointe par lepaysdogon, les terroristes ont été mis à la disposition de la justice qui avait déjà ouvert une enquête.

Aux dires d’un élu de la localité, ces hommes ont tout simplement voulu enchaîner avec leur œuvre de terreur après le massacre de Gouari, Djimto, Pangadougou et Diallakanda qui a fait plus de 34 morts dont ils seraient les auteurs.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...