Mali : Une erreur de nom crée la polémique dans le gouvernement de transition

Dans le gouvernement de Transition de Moctar Ouane figure  un nom qui crée la confusion. Un certain Mohamed Coulibaly de la CMAS croit être promu alors que c’était  Mohamed Selikené Coulibaly. Les faits.

Il s’agit en effet d’une erreur de nom lors de la formation du Gouvernement de transition. Se croyant nommé, M. Mohamed Coulibaly de la CMAS s’est présenté au conseil de Cabinet de prise de contact de la Primature, organisé par le Chef de Gouvernement, Moctar Ouane, le mardi 6 octobre 2020. 

La surprise a été pour sieur Coulibaly de constater que ce n’était en effet lui la personne promue, mais de Mohamed Selikené Coulibaly qui s’est présenté lui-même.

Selon certaines sources, Mohamed Coulibaly de la CMAS « a été informé que ce n’était pas lui », le promu.

Des questions restent sans suite Comment quelqu’un peut croire être nommé ministre alors qu’il n’a pas été consulté au préalable? Son CV a-t-il été demandé et reçu par le Président de la République, le Premier ministre et le CNSP, autorités compétentes dans ce contexte de crise? Comment Mohamed Coulibaly peut-il se présenter au conseil de cabinet sans s’assurer réellement que c’était lui?

Icimali.com

Lire aussi

Modele-Mali-societe-civil-election

Mise en place d’AIGE au Mali : des organisations de la société civile tirent la sonnette d’ar...

Les responsables de la Mission d’observation des élections au Mali étaient face à la presse. Objectif: inviter les ...
Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...