Mali : une nouvelle attaque fait au moins 23 morts et plus de 300 disparus à Ouonkoro (maire)

Attaque au centre, Mali, Bandiagara, Sangha, Goundaka, Kassela, Fatoma, Milices Donso,

Plusieurs villages de la commune de Ouenkoro ont été attaqués dans la journée du dimanche 30 juin par des hommes armés. Selon les autorités locales 23 personnes sont mortes, plus de 300 personnes sont portées disparues et plus de 800 ont trouvé refuge à Ouenkoro.

« On nous a signalé la présence des hommes armés vers 14H dans le village de Bidi puis à Sankoro et Saran. On ne pouvait rien faire car l’armée n’était pas présente et c’est ainsi qu’on a sollicité l’armée qui est arrivée sur place vers 17h. » Explique Harouna Sangaré, Maire de la commune de Ouenkoro. L’attaque a duré toute la nuit malgré la présence de l’armée.

« Les maisons ont été incendiées, du bétail emporté et à notre niveau on a enregistré à Saran 23 morts, 300 disparus et plus de 800 déplacés. Ce bilan n’est pas définitif car les recherches sont toujours en cours. » Regrette le maire.

Avant d’ajouter que les hommes armés ont quitté les lieux après leur forfait en emportant avec eux du bétail.

Cette attaque survient quelques jours seulement après l’attaque de Yoro, un village dans le cercle de Koro qui a fait un mort et deux blessés.

Mali Actu

 

 

 

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...