Mali: vie syndicale, Khefing Kanté bientôt radié de l’UNTM

Mécontent des attaques de Khefing Kanté contre l’UNTM durant les négociations autour du cahier des charges, le bureau exécutif de la Centrale syndicale a décidé de le sanctionner et propose au 13ème congrès, sa radiation de l’Untm et de tous ses démembrements syndicaux et para syndicaux.

En sa réunion ordinaire du 16 janvier 2019, le bureau exécutif a statué sur la sanction disciplinaire contre Khefing Kanté. Le bureau exécutif de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) a d’abord pris acte de la suspension de Khefing par le SYNTADE pour actes d’indiscipline. Les hommes forts de la centrale syndicale ont également proposé au 13ème congrès de l’UNTM (du 20 au 23 mars 2019), sa radiation de l’organisation (UNTM) et de tous ses démembrements syndicaux et para syndicaux.

La centrale syndicale reproche à Khefing Kanté de mener des attaques verbales et écrites contre l’UNTM depuis l’ouverture des discussions sur le cahier de doléances jusqu’à la grève de 72 heures du 09, 10, et 11 janvier 2019, au mépris des statuts et du règlement intérieur, au mépris du devoir de solidarité entre toutes les couches des masses laborieuses.

À travers cette décision, l’UNTM sanctionne les agissements de Kanté, notamment ses appels à la révolte, à la scission contre la centrale syndicale, jouant ainsi le jeu des anti-syndicalistes tapis dans les rouages de l’Etat, en violation de l’obligation des membres à œuvrer pour l’unité, et la solidarité.

Du côté de Khefing Kanté, cette décision est une cabale contre sa personne. Ce dernier n’exclut pas de porter l’affaire devant les juridictions compétentes pour faire valoir le droit.

Le débat

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...