Algérie : YouTube bloqué après la publication d’une vidéo de Khaled Nezzar

Youtube, Bloquage, Algérie, Khaled Nezzar, NetBlocks, Ahmed Gaïd Salah,

Pour une bonne partie de la soirée de jeudi 8 août, l’accès à YouTube et quelques autres services Google a été largement perturbé en Algérie, a rapporté le site netblocks, spécialisé des questions de la liberté d’internet.

La raison, la publication la veille d’une vidéo de plus de 20 minutes dans laquelle Khaled Nezzar, l’ancien ministre de la Défense actuellement à l’étranger, appelle l’armée à “réaliser les revendications du peuple”, un appel compris comme une incitation à la rébellion contre le commandement de l’armée, à sa tête Ahmed Gaïd Salah.

Une notice rouge émise la semaine dernière par un tribunal militaire algérien a pour rappel visé Khaled Nezzar, son fils son gendre.

En plus de YouTube, des services du géant américain comme Google Translate, Hangouts ou encore Play Store ont également été affectés. Selon NetBlocks, ce blocage est similaire en méthode aux autres opérations de restriction du contenu internet en Algérie (les blocages durant les examens du bac par exemple).

Vendredi matin, l’accès aux services Google dont YouTube depuis l’Algérie ne semble plus perturbé.

Nord sud journal avec HuffPost Algérie

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...