Mine, Barrick donne la priorité aux nationaux

Barrick/ Randgold a tenu son conseil d’administration le mardi 28 octobre 2019 dans les locaux de sa mine d’or de Loulo, en marge de la session, son président directeur s’est plié à la traditionnelle rencontre avec la presse locale. Occasion  pour le géant minier de présenter  les  performances de l’exercice écoulé et  d’annoncer de nouvelles perspectives.

Depuis deux décennies de liens forts unissent le Mali et Randgold désormais Barrick  Gold Corporation.  Un partenariat qui a fait de l’industrie minière aurifère un des plus puissants moteurs de l’économie malienne dont se vante le PDG exécutif de Barrick Mark Bristow.

Les sites d’exploitations de Barrick se portent bien et la mine d’or de Loulo est aujourd’hui est au faîte de sa productivité.   Selon Mark Bristow, Barrick est engagée à investir davantage au Mali, en effet la société minière envisage de développer une nouvelle mine souterraine à Goukoto , en plus  elle va  procéder à la reconstitution des réserves à travers l’exploitation autour de la mine, la prospection pour une autre découverte de casse mondiale le long de la zone de cisaillement Mali/Sénégal.

Barrick, pilier de l’économie malienne ?

Selon les responsables de la société minière, Barrick/Randgold a une contribution d’environ 1.6 millions de CFA (2.7  milliards de dollars) en impôts, redevances et dividendes à l’Etat.  Les mines de Randgold  constituent 40% de la production totale d’or du  Mali. En plus le groupe minier grâce à son soutien aux entreprises locales, présente une contribution de 112 milliards de F CFA pour cette année en cours.

Mais la cerise sur le gâteau réside dans sa politique de «  malianisation des  mines » car elle favorise la mise en valeur  des cadres maliens avec son concept de renforcement des capacités nationales. Selon le PDG de Barrick, de nos jours, toutes ses mines dans le pays sont gérées par des cadres maliens. Et les cadres maliens seraient des principaux dirigeants en Afrique et dans la région du Moyen-Orient de Barrick. Une assertion fortement soutenue par les travailleurs de  la mine d’or de Loulo.

maliweb

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...