Mine d’or en Mauritanie : l’inquiétude de la Banque mondiale

La Banque mondiale a demandé une audience urgente au gouvernement mauritanien, afin d’éclaircir le non-respect présumé d’une convention avec un partenaire privé concernant l’exploitation d’une mine d’or.

L’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), filiale de la Banque mondiale (BM) qui garantit les investissements directs étrangers contre le risque politique dans les pays en développement, a déposé, par l’entremise de son bureau régional de Dakar, une demande de rendez-vous en urgence auprès de Mohamed Ould Abdel Vetah, le ministre mauritanien du Pétrole.

Cette audience concerne, selon l’agence, le non-respect par le gouvernement de la convention signée avec Tasiast Mauritanie Limited S.A., la mine d’or qu’exploite le canadien Kinross Gold Corporation. MIGA y a garanti des investissements à hauteur de 300 millions de dollars.

Une autre filiale de la BM, la SFI, a récemment approuvé un investissement complémentaire du même montant pour l’extension de cette mine.

Jeuneafrique

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...