Mine d’or en Mauritanie : l’inquiétude de la Banque mondiale

La Banque mondiale a demandé une audience urgente au gouvernement mauritanien, afin d’éclaircir le non-respect présumé d’une convention avec un partenaire privé concernant l’exploitation d’une mine d’or.

L’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), filiale de la Banque mondiale (BM) qui garantit les investissements directs étrangers contre le risque politique dans les pays en développement, a déposé, par l’entremise de son bureau régional de Dakar, une demande de rendez-vous en urgence auprès de Mohamed Ould Abdel Vetah, le ministre mauritanien du Pétrole.

Cette audience concerne, selon l’agence, le non-respect par le gouvernement de la convention signée avec Tasiast Mauritanie Limited S.A., la mine d’or qu’exploite le canadien Kinross Gold Corporation. MIGA y a garanti des investissements à hauteur de 300 millions de dollars.

Une autre filiale de la BM, la SFI, a récemment approuvé un investissement complémentaire du même montant pour l’extension de cette mine.

Jeuneafrique

Lire aussi

Mali : les négociations se poursuivent aujourd’hui avec le CNSP et Syndicats de l’éducation...

Les lignes n’ont toujours pas bougé entre le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) et les syndicats de l’...

Mali : des experts proposent une transition de 2 ans avec un président choisi par la junte...

Des experts désignés par les militaires au pouvoir au Mali ont proposé vendredi une transition de deux ans conduite p...

Mali : les fouilles des comptes d’IBK n’ont rien donné...

Douteux ou surprenant ? Les fouilles des comptes de l’ancien président de la république du Mali, IBK actuelleme...

États-Unis : au moins 10 morts dans un incendie géant en Californie...

On déplore désormais plus d’une vingtaine de morts dans les incendies qui ravagent la côte pacifique américaine. E...