Mine d’or en Mauritanie : l’inquiétude de la Banque mondiale

La Banque mondiale a demandé une audience urgente au gouvernement mauritanien, afin d’éclaircir le non-respect présumé d’une convention avec un partenaire privé concernant l’exploitation d’une mine d’or.

L’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), filiale de la Banque mondiale (BM) qui garantit les investissements directs étrangers contre le risque politique dans les pays en développement, a déposé, par l’entremise de son bureau régional de Dakar, une demande de rendez-vous en urgence auprès de Mohamed Ould Abdel Vetah, le ministre mauritanien du Pétrole.

Cette audience concerne, selon l’agence, le non-respect par le gouvernement de la convention signée avec Tasiast Mauritanie Limited S.A., la mine d’or qu’exploite le canadien Kinross Gold Corporation. MIGA y a garanti des investissements à hauteur de 300 millions de dollars.

Une autre filiale de la BM, la SFI, a récemment approuvé un investissement complémentaire du même montant pour l’extension de cette mine.

Jeuneafrique

Lire aussi

Mali: l’ouverture du procès du présumé jihadiste Al-Hassan à la CPI, poursuivi pour crime de g...

Ce matin 14 juillet 2020, la Cour pénale internationale ouvre le procès d’Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mah...

Mali : Kaou Djim, «Boubou Cissé a du sang sur les mains»...

Dans une interview, Issa Kaou Djim, chef de la Coordination des mouvements associations et sympathisant de l’Imam ...

Mali: Karim Keita  » j’ai décidé, en toute responsabilité, de me retirer de la Présidence de...

DÉCLARATION DE KARIM KEITA, DÉPUTÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE Bamako, le 13 Juillet 2020 Chers Compatriotes, Notre p...

Urgent Mali: libération des chefs du M5 RFP...

Au Mali, les leaders du mouvement du 5 juin ont été libéré ce lundi 13 juillet alors qu’ils étaient arrêtés...