Mopti: 4 morts et 10 personnes arrêtées après une descente militaire à Dialloubé

Des soldats maliens, près de Mopti. © François Rihouay/AP/SIPA

Une dizaine de voitures militaires maliennes ont encerclé ce matin la localité Peulh de Dialloubé, dans la région de Mopti. Cette zone est connu pour être un lieu fréquenté par les  djihadistes de la Katibat Macina de Ansar dine.

Au cours de cette opération, l’armée a tué plusieurs villageois et a fait plusieurs arrestations.  « En rentrant dans le village, les militaires ont tiré sur quatre villageois qui sortaient du village alors qu’ils ne portaient aucune arme sur eux. Les quatre personnes sont mortes sur place », affirme un villageois qui a requis l’anonymat pour sa sécurité. Une opération de ratissage s’en est suivie. « Dans le village, les soldats ont arrêté dix personnes, qu’ils ont jeté dans l’arrière de leurs pick-up avant de les amener hors de la ville. Nous n’avons aucune nouvelle d’eux », s’inquiète le même villageois.

Du côté de l’armée malienne, l’heure n’est pas encore aux déclarations sur cette descente de soldats dans la région de Mopti. « Quand une opération est en cours, nous ne communiquons pas le dessus », dit pour sa part le colonel Diarran Koné, directeur de la Dirpa, les relations publiques de l’armée malienne.

Les djihadistes de la Katibat de Macina circulent fréquemment dans cette zone de Dialloubé et font règlement embuscades et attentats contre l’armée malienne. Cependant des associations de droit de l’homme font état réglemente des exactions de l’armée malienne contre les civiles peulh dans cette région.

Pour l’heure, les soldats ont quitté le village de Dialloubé et un calme précaire est de retour au village.

Nord Sud Journal

 

Lire aussi

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...