Mopti: Au moins 8 personnes tuées dans des affrontements entre peulh et Bambara

Des éleveurs peuls du Gourma, au sud de Gao, Mali. ©DR

 

Tout a commencé le samedi 11 janvier au soir dans le village de Diawaribougou, 7km au nord de Ke-macina dans la région de Mopti, au centre du Mali. Un groupe d’hommes a ouvert le feu sur un commerçant de l’ethnie bambara. L’homme est mort sur place et les assaillants ont disparu dans l’obscurité de la nuit.

Le lendemain, les villageois de Diawaribougou, majoritairement bambara qui soupçonnent les peulhs d’être derrière cet assassinat ont attaqué au moins trois villages peulhs situés dans la commune de Ke-macina. « Les bambara ont incendié les villages de Diawari, Toundé et Dogononougou, tous près de Ke- macina. Ils ont tué huit peulhs, six dans le village de Fokobougou, un dans le village de Diawaribougou, et le huitième a été tué dans le village de Nawel-Baba », affirme Ahmed Diallo, un habitant du village de Toundé.

Hier soir, des attaques ont également eu lieu sur les peulh qui se rendaient dans les mosquées des villages dans la commune de Ke-macina. Les nombres de victime n’est pas encore été établi.

Dans le centre du pays, depuis 2015, les conflits entre Bambara et peulhs sont réguliers. Les bambara soupçonnent les peulhs d’être complices de djihadistes de la katibat macina de Ansar dine et les villageois peulhs de leur côté soupçonnent les bambara d’être proches de l’armée malienne dont les cas d’exactions sur les civiles peulhs ont été rapportés ces dernières années par les ONG de droit de l’homme.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...