Mopti: Le chef djihadiste Amadou Kouffa mis « probablement hors de combat » dans une opération de Barkhane

Une opération de Barkhane dans le centre du Mali contre la Katibat Macina,  a mis « hors de combat » une trentaine de djihadiste dont « probablement Amadou Kouffa ». « Dans la nuit du 22 au 23 novembre 2018, dans la région de Mopti au Mali, les forces françaises de l’opération Barkhane ont frappé durement un groupe terroriste de la Katiba Massina (Macina Ndlr)», annonce le ministère français des armés.

« Des frappes aériennes ont permis de réaliser un effet de sidération sur l’objectif, puis d’exploiter cette action par des assauts héliportés et par l’engagement au sol des militaires français. A ce stade de l’évaluation de l’opération, il apparaît qu’une trentaine de terroristes a été mise hors de combat, parmi lesquels figurent probablement le chef de la katiba Massina (Macina Ndlr), Hamadoun Kouffa, et ses principaux cadres », ajout-il.

La Katibat Macina est le principal groupe djihadiste dans le centre du Mali et membre de la coalition djihadiste JNIM dirigé par Iyad AG Ghaly.

Cette annonce intervient après la mort il y a quelques jours d’un autre chef djihadiste, Almassour Ag Alkassoum, un autre adjoint de Iyad Ag Ghaly et qui  était basé dans la région du Gourma. Dans une recentre vidéo, Amadou Kouffa assis au milieu de Iyad Ag Ghaly et Yahya Aboul hamam avait appelé les peulhs à rejoindre son combat.

Nord sud journal

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...