[Musique] Mali-Maroc : recontre entre le n’goni de Adama Yalomba et le percussionniste marocain la Bachir Rouimi

Bachir Rouimi, Adama Yalomba, Mama projet, Mali, maroc, guitar, percussion, musique,

Dans le cadre du Mama Project, le duo Adama Yalomba et Bachir Rouimi était à l’Institut Français de Bamako le vendredi 4 janvier 2019.

Projet initié par Delphine Poulaine, une Française amoureuse de la musique africaine, Mama Project est un projet Mali – Maroc. Pour cela, elle a fait appel à Adama Yalomba, instrumentiste (n’dan, n’goni, guitare) malien, et à Bachir Rouimi, un percussionniste marocain hors du commun. « Adama et Bachir sont la base de ce projet, sans eux il n’y aurait pas de tournée », affirme Delphine Poulaine. Cette tournée est une grande première, car elle a sillonné presque tous les quartiers de Bamako, en ciblant des publics différents.

Adama Yalomba, Guitariste malie, mama projet, Mali, Maroc

Cette aventure humaine et artistique s’est étendue 11 dates, dont 8 ont été effectués dans des lieux comme le Club Radio Libre Fakoly, le Lac Lassa, le Centre Culturel Blonba et chez Joël le Haïtien, entres autres. On peut dire que ce mélange de chants berbères et bambaras est une vraie réussite, car l’équipe de Mama Project est très sollicité par d’autres artistes qui souhaitent intégrer le projet. « Des artistes comme Rokia Traoré m’ont contactée pour rejoindre le Mama Project », témoigne son initiatrice.

Delphine Poulaine compte renforcer le projet au fur et à mesure en y ajoutant d’autres instruments et d’autres artistes. Mais le Malien Adama Yalomba et le talentueux Marocain Bachir Rouimi resteront les artistes phares de la tournée. Avant de venir à Bamako, l’équipe a fait une tournée de 10 dates en France et prévoit de mettre le cap sur le Maroc pour la fête de la musique, le 21 juin 2019.

Niamoye Sangaré

Lire aussi

Mali: deux morts dans une nouvelle attaque contre un campement touareg dans la région de Gao...

Des hommes armés non identifiés ont fait une descente dans le campement de Khakhadou, dans la commune de Intililt, ré...
peulh attaque

Mali: Tabital Pulaaku promet une journée de colère pour dénoncer les « massacre des peulhs »...

Après le Burkina Faso, les peulhs du Mali se préparent à une grande mobilisation pour dénoncer la recrudescence des ...
Boubou Cissé, ministre, Mali, Économie, marche, tablette,

Économie : pourquoi le Ministre Boubou Cissé n’avoue-t-il pas aux Maliens que rien ne va ?...

C’est un secret de polichinelle de dire que les caisses de l’État sont vides alors que nous sommes fin janvier...