Niger : 50 Jihadistes tués dans l’attaque meurtrière au poste frontalier de Diffa

Le poste frontalier de Diffa avait été attaqué, le 3 mai dernier par des jihadistes armés. Le groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) a de son côté diffusé une vidéo de propagande montrant l’assaut d’un camp de l’armée nigérienne.

Le gouvernement nigérien a confirmé hier soir que d’importants combats ont opposé l’armée nigérienne et des combattants jihadistes armés, le 3 mai aux portes de Diffa, la capitale du sud-ouest du Niger, près de la frontière avec le Nigeria. Dans la même journée de dimanche, 50 terroristes ont été « neutralisés », selon le ministère de la Défense nigérien.

Dans une vidéo de propagande diffusée par l’organisation État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap), groupe issu d’une scission de Boko Haram et affilié à l’organisation État islamique, on voit de nombreux insurgés s’emparer, au milieu de tirs nourris d’armes automatiques, d’un camp de l’armée nigérienne, mettant la main sur des véhicules et des stocks d’armements aux cris de « Allah Akbar ». Ils semblent ensuite quitter le camp avec les véhicules. On voit également un soldat nigérien, couché face contre sol, qui semble déjà mort ou inanimé, recevoir deux balles.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...