Niger-Burkina : Des présumes djihadistes incendient encore une école d’un village à la frontière

La sécurité à la frontière entre le Niger et le Burkina Faso se dégrade de plus en plus. Ce 26 novembre, des hommes armés ont une nouvelle fois incendié une école d’un village situé à la frontière entre les deux pays.

Des hommes armés s’identifiants à des djihadistes ont fait irruption dans le petit village de Kantchari, situé sur la frontière entre le Niger et le Burkina Faso. Les assaillants ont incendié une école avant d’ordonner aux enseignants présents d’enseigner l’arabe dans cette école ou de quitter la ville affirme un habitant. Cette attaque qui a eu lieu ce 26 novembre n’a pas été revendiquée mais porte la marque de groupes djihadistes lié à l’Etat Islamique.

La situation sécuritaire à la frontière entre le Niger et le Burkina Faso se dégrade de plus en plus. Au mois de septembre dernier, un prêtre italien, Pier Luigi Maccalli, âgé de 57 ans, a été enlevé par des hommes armés, au soir, à son domicile à Bamoanga, un village de la région de Tillabéri, dans le sud-ouest du Niger, près de la frontière avec le Burkina Faso, en proie à de fréquentes incursions djihadistes.

Lire aussi

Mali : Projet de loi sur la liberté religieuse au Mali : Les associations islamiques sortent les gr...

Les associations islamiques du Mali sortent les griffes contre le projet de loi portant organisation de la liberté reli...

L’armée suédoise dupée par un «officier» avec un faux diplôme...

Un Suédois qui a obtenu un emploi dans l’armée en utilisant de faux pouvoirs a été promu officier d’éta...

Dmitri Medvedev annonce la démission du gouvernement russe...

Le Premier ministre russe a présenté ce mercredi au président Vladimir Poutine la démission de son gouvernement. Cet...

Mali : une dizaine de terroristes et 3 poseurs d’ EEI arrêtés par les FAMas...

Hier, le 14 janvier 2020, les FA-MAS en partance sur Mondoro ont surpris des poseurs de mines (Engin Explosif Improvisé...