Niger : le renseignement militaire américain remplace les forces spéciales

Le Pentagone opère depuis plusieurs semaines un revirement stratégique au Niger, où les forces spéciales déployées dans le pays sont graduelle- ment remplacées par des agents de la Defense Intelligence Agency (DIA), le renseignement militaire américain.

La manœuvre répond au souhait du secrétaire d’Etat à la défense, Mark Esper, de diminuer les éléments opérationnels positionnés sur le terrain et d’y substituer des spécialistes du renseignement. Le 22 août, Washington a partiellement inauguré sa nouvelle base de renseignement aérien à Agadez (nord), qui doit abriter les drones armés MQ-9 Reaper ainsi que des avions de renseignement du 323rd Expeditionary Reconnaissance Squadron engagés contre Al-Qaeda au Maghreb islamique (AQMI) et Daech au Sahel.

Plus important chantier jamais entrepris par l’US Army Corps of Engineers (USACE) en dehors des USA, la base doit être pleinement opérationnelle d’ici la fin de l’année. Depuis 2016, les Etats-Unis déployaient près de 800 forces spéciales au Niger sous l’égide d’Africom.

Le 4 octobre 2017, une embuscade à Tongo Tongo (sud-ouest) avait causé la mort de quatre d’entre elles. L’arrivée en force de la DIA au Niger intervient alors que le général Stephen Townsend a pris cet été les rênes d’Africom. L’ancien patron de l’United States Army Training and Doctrine Command (TRADOC) s’était rendu au Niger dans le cadre de sa tournée sahélienne, du 16 au 19 septembre. Washington livre divers équipements militaires aux pays du G5 Sahel.

Lire aussi

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...