Niger: L’opposant Hama Amadou interdit d’obsèques

Principal adversaire politique de Mahamadou Issoufou, Hama Amadou n’a pas été autorisé par les autorités de son pays à rentrer au Niger pour assister aux obsèques de sa mère, décédée le 23 octobre.

 L’ancien président de l’Assemblée nationale, qui vit en exil entre Paris et Cotonou depuis 2016, avait été condamné par contumace au Niger à un an de prison pour « trafic d’enfants », en mars 2017. En avril 2017, il avait déposé une requête pour violation des droits de l’homme devant la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont il a été débouté le 30 octobre.

Réunis à Abuja, les quatre juges de la Cour de justice ont jugé la requête de l’ancien premier ministre « irrecevable ». Le ministre de l’intérieur et candidat de la majorité pour 2021, Mohamed Bazoum, accompagné de la première épouse du président du Niger, Aïssata Issoufou, sont tous deux venus en personne présenter leurs condoléances à la famille d’Hama Amadou. Le patron du Moden Fa Lumana reste très sollicité par l’opposition nigérienne à l’approche de la présidentielle. Le 22 octobre, il s’est longuement entretenu à Paris avec l’ancien ministre des affaires étrangères et opposant Ibrahim Yacouba.

LC

Lire aussi

Mali : 2 gendarmes tués et 5 autres portes disparus à Bandiagara...

Des hommes armés ont attaqué le poste de la gendarmerie d’Ouo à Bandiagara, hier jeudi 21 novembre dernier. L’att...

Mali : Sidi Aly Ould Bagna, grand favori au poste de la présidence du CNJ...

Homme de terrain et de tous les combats pour la jeunesse malienne, Sidaly Ould Bagna se lance dans la course pour la pr...

Côte d’Ivoire: arrestation d’un couple franco-belge recherché depuis 20 ans...

Fin de cavale pour l’un des couples les plus recherchés d’Europe. Le Franco-Ivoirien Jean-Claude Lacote et sa compa...

CAN 2021: changement de dates en perspective...

Et si la CAN 2021 n’avait pas lieu en juin-juillet comme prévu ? La Confédération africaine de football ou...