Niger : quatre soldats tués par un engin explosif dans la région de Diffa

Attaque, Niger, Soldats, Issoufou Mamadou, Diffa, Boko Haram,

Quatre militaires nigériens ont été tués en roulant avec leur véhicule sur un engin explosif près de Bosso, une ville du sud-est du Niger, cible régulière des raids du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont indiqué mardi 13 août des sources sécuritaires.

« Quatre de nos soldats sont effectivement morts quand leur véhicule a sauté sur un engin explosif entre les localités de Toummour et Bosso », dans la région de Diffa, proche du Nigeria, a précisé une source sécuritaire locale.

« L’incident est survenu samedi dernier mais il n’a été divulgué que ce mardi, en raison de la fête de l’Aïd el-Kébir célébrée dimanche et lundi au Niger », a expliqué cette source. Les quatre soldats tués appartenaient à la force multinationale mixte (Niger, Nigeria, Tchad et Cameroun) qui opère depuis 2015 dans le bassin du Lac Tchad contre Boko Haram.

Diffa, région cible de Boko Haram

La région de Diffa est depuis 2015 le théâtre d’attaques de Boko Haram , dont des combattants se sont également retranchés dans le lit du lac Tchad. Le 2 août, le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a regretté qu’« en dépit des opérations » militaires, « Boko Haram malheureusement fasse preuve d’une résilience » que « nos forces doivent briser coûte que coûte ».

Nord sud journal avec AFP

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...