Niger: un an après le rapt du père Maccali, sa paroisse prie pour sa libération

Cela fait un an que le père Pier Luigi Maccali a été enlevé au Niger. Ce prêtre italien travaillait depuis onze ans pour la Société des missions africaines, dans la paroisse de Bamoanga, dans le sud-ouest du pays.

C’est à son domicile, dans la commune de Makolondi, au sud de Niamey, que le père Pier Luigi Maccali a été pris en otage par des hommes armés venus de la frontière burkinabè. Depuis, le rapt n’a toujours pas été revendiqué.

Un an après, des centaines de personnes étaient attendues ce mardi soir à Créma, une petite ville du nord du l’Italie. Le diocèse du père Pier Luigi Maccali a invité les paroissiens à marcher et prier pour la libération du prêtre dont ils n’ont plus la moindre nouvelle.

Le dernier à s’être exprimé sur le sujet est le porte-parole du gouvernement burkinabè, Rémi Dandjinou, en avril, lors d’une interview sur la Rai, la chaîne publique italienne. Le ministre explique que le père Luigi est en vie, de retour au Niger après un passage par le Burkina Faso et le Mali. Une version contestée par une source nigérienne qui affirme à RFI que le religieux serait à ce jour détenu au Mali.

L’église du père Luigi, à Makolondi au Niger, a quant à elle fermé cette année, pour des raisons de sécurité. Les paroissiens doivent se déplacer dans les communes voisines pour assister aux messes le dimanche. « Cet enlèvement a porté un grand coup à cette communauté chrétienne, explique le père Eric Medagbe, chargé de communication pour l’archidiocèse de Niamey. Mais on continue de prier pour la paix ».

Le père Luigi a beaucoup travaillé pour la population, dans le développement humain. Il a travaillé pour la construction des écoles, de postes de santé, de beaucoup de choses en faveur de la population. Il manque aussi bien à sa paroisse qu’à toute l’Eglise du Niger.

Lire aussi

Mali, violations droits humain, fama,gatia,

Mali : à Douentza, « les corps sans vie des peuls sont abandonnés comme ceux des vaches en saiso...

La scène est irréaliste. À trois kilomètres du poste de l’armée malienne, à l’entrée de la ville de Douentza ...
Banamba djihadiste attaque

Burkina : ce que l’on sait de l’information sur la mort de Djafar Dicko, le chef de Ansaroul isl...

Le chef de Ansaroul Islam, la branche Burkinabè de JNIM, Djafar Dicko serait mort dans un raid le 1er octobre dernier a...

Lutte anti-corruption au Mali : les dossiers de l’avion du président IBK et les équipements mili...

Amadou Baïba Kouma, Sidi Mohamed Kagnassi, Mme Boiré Fily Sissoko ancienne ministre des Finances … et Moustapha Ben ...

Accord d’Alger-opérations militaires : IBK face à ses paroles !...

L’homme avait habitué les Maliens à pointer du doigt les autres, accusant ses prédécesseurs de tous les péchés d...