Nigeria: la police libère 500 otages

La police nigériane affirme avoir libéré près de 500 personnes après une descente dans un bâtiment dans la ville de Kaduna, au nord du pays, où elles auraient été détenues et torturées.

Ceux qui étaient détenus étaient tous des hommes et des garçons – certains ont été retrouvés enchaînés.

Le chef de la police de l’État de Kaduna, Ali Janga, a déclaré à la BBC que la grande maison avait été perquisitionnée à la suite d’une dénonciation d’activités suspectes.

Il a dit qu’il s’agissait d’une « maison de torture » et l’a décrite comme un cas d’esclavage.

Les détenus, qui ne sont pas tous nigérians, ont déclaré avoir été torturés, abusés sexuellement, affamés et empêchés de partir – dans certains cas depuis plusieurs années.

On ne sait pas très bien comment ils en sont arrivés là. Certains des enfants ont dit à la police que leurs parents les y avaient emmenés croyant que le bâtiment était une école coranique.

Mais la police affirme qu’il n’y a aucune preuve concrète que le bâtiment n’ait jamais été une école.

Huit suspects ont été arrêtés et le chef de la police a déclaré que les détenus – dont certains étaient blessés – étaient ravis d’être libérés.

Ils ont été emmenés dans un stade à Kaduna pendant la nuit pour être soignés pendant que des dispositions étaient prises pour retrouver leur famille.

Lire aussi

Coopération Mali-Togo : le ministre togolais des Affaires étrangères Robert Dussey reçu par le p...

Le renforcement des relations diplomatiques entre le Togo et le Mali, au cœur des échanges ce lundi 19 octobre 2020 en...

Mali : accident sur le 3èm pont, un véhicule et ses occupants tombent dans le fleuve...

Un accident tragique s’est produit aujourd’hui mardi 20 octobre 2020 au environ de 09h sur le 3eme pont communé...

Election présidentielle : Alassane Ouattara en campagne dans les avions du roi du BTP Bonkoungou...

Les élections présidentielles en Côte d’Ivoire. Entré en campagne pour un troisième mandat, Alassane Ouattara va ...

Mali : gouvernance de l’après-IBK, la Transition est-elle mal partie ?...

Sitôt les réserves de la Cedeao levées et la Transition malienne est partie comme sur des chapeaux de roue. Les organ...