Niono : deux morts suite à l’attaque d’un bus de transport en commun

Niono attaque

Un bus de transport en commun en partance pour Diabali a été attaqué hier soir entre les villages de Moussawere et Koulambawere, à 5 km de Niono, dans la région de Ségou. Selon une source locale jointe au téléphone. 

« C’est à 22 heures que des hommes armés ont ouvert le feu sur le bus qui transportait des passagers, tous des civils. Ces derniers se cachaient dans la foret avant le passage des transporteurs », nous confie une source sécuritaire à Niono. Suite au refus du chauffeur d’obtempérer, les hommes armés ont ouvert le feu sur le bus en tuant deux personnes. « Les pneus du car étaient crevés, il y avait du sang dans le bus, les passagers criaient », raconte une autre source.

En moins de deux mois, la localité de Niona a subi deux attaques des hommes armés non identifiés. La situation sécuritaire se dégrade du jour au lendemain dans le centre du Mali malgré  la mort du chef djihadiste Amadou Kouffa. Les populations sont inquiètes dans cette zone.

Mohamed Salaha

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...