Niono : deux morts suite à l’attaque d’un bus de transport en commun

Niono attaque

Un bus de transport en commun en partance pour Diabali a été attaqué hier soir entre les villages de Moussawere et Koulambawere, à 5 km de Niono, dans la région de Ségou. Selon une source locale jointe au téléphone. 

« C’est à 22 heures que des hommes armés ont ouvert le feu sur le bus qui transportait des passagers, tous des civils. Ces derniers se cachaient dans la foret avant le passage des transporteurs », nous confie une source sécuritaire à Niono. Suite au refus du chauffeur d’obtempérer, les hommes armés ont ouvert le feu sur le bus en tuant deux personnes. « Les pneus du car étaient crevés, il y avait du sang dans le bus, les passagers criaient », raconte une autre source.

En moins de deux mois, la localité de Niona a subi deux attaques des hommes armés non identifiés. La situation sécuritaire se dégrade du jour au lendemain dans le centre du Mali malgré  la mort du chef djihadiste Amadou Kouffa. Les populations sont inquiètes dans cette zone.

Mohamed Salaha

Lire aussi

En Côte d’Ivoire : La bataille se poursuit autour de la Commission électorale...

L’instance d’organisation des différents scrutins a été définitivement recomposée en septembre dernier, mais l...

Côte d’Ivoire : La triste fable des trois éléphants...

Dans six mois, les candidats des principaux partis pour la présidentielle de 2020 seront désignés. Six mois pour retr...

Gambie: les survivants du naufrage au large de la Mauritanie de retour chez eux...

Plusieurs centaines de migrants gambiens sont retournés chez eux ce 9 décembre après avoir été secourus ou int...

Burkina: Bassolé écrit à Kaboré pour faire cesser des accusations de la majorité...

Le général Djibrill Bassolé, condamné à 10 ans de prison à la suite du procès du coup d’État manqué de 2015, ...