Nouveau blocage de l’accord de paix au Mali : Communiqué conjoint de la CMA et la Plateforme de Hanoun Ould Ali

Rencontre CMA-Plateforme tenue le 17 septembre 2019 à Kidal. Suite à la dégradation continue de la situation sécuritaire, au retard pris dans la mise en œuvre de l’APR, aux questionnements et recommandations de la résolution 2480(2019) de l’ONU et au report unilatéral de la 38è session du CSA

La CMA et la Plateforme réitèrent leur attachement à l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali et à sa mise en oeuvre intégrale et appellent la Partie gouvernementale à ne pas céder à la tentation de s’écarter du cadre de l’APR.

Les deux Parties soucieuses du retour de la paix et de la sécurité conviennent :

 1. De mutualiser leurs efforts pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.

 2. La CMA et la Plateforme réitèrent la requête exprimée dans la dernière déclaration de la CMA concernant la tenue, de toute urgence et avant toute autre étape, d’une réunion avec la Communauté Internationale et les autres Parties.

 3. Les deux Parties adoptent une stratégie pour accélérer la mise en oeuvre Intégrale de l’APR.

 4. La CMA et la Plateforme reconnaissent la pertinence et l’objectivité des recommandations issues de la résolution 2480(2019) de l’ONU.

 5. Les deux Parties s’engagent à renforcer leur union et à préserver la cohésion sociale, la réconciliation et la consolidation du lien social et en appellent aux autres Mouvements à se joindre à cette dynamique.

 6.Les deux parties dénoncent le silence des autorités face à l’enlèvement des éléments nouvellement formés dans le cadre de l’armée reconstituée et anciennement membres du MOC.

Les deux parties louent les efforts inlassables de la Médiation internationale et l’encouragent à persévérer. Elles remercient Son Excellence l’Ambassadeur Ahmed Boutache pour son leadership à la tête du CSA durant ces quatre dernières années et lui souhaitent bonne chance dans ses nouvelles fonctions.

Ont signé : Pour la CMA Sidi Brahim Ould Sidatt et Pour la Plateforme Me Harouna Toureh

Lire aussi

Mali, violations droits humain, fama,gatia,

Mali : à Douentza, « les corps sans vie des peuls sont abandonnés comme ceux des vaches en saiso...

La scène est irréaliste. À trois kilomètres du poste de l’armée malienne, à l’entrée de la ville de Douentza ...
Banamba djihadiste attaque

Burkina : ce que l’on sait de l’information sur la mort de Djafar Dicko, le chef de Ansaroul isl...

Le chef de Ansaroul Islam, la branche Burkinabè de JNIM, Djafar Dicko serait mort dans un raid le 1er octobre dernier a...

Lutte anti-corruption au Mali : les dossiers de l’avion du président IBK et les équipements mili...

Amadou Baïba Kouma, Sidi Mohamed Kagnassi, Mme Boiré Fily Sissoko ancienne ministre des Finances … et Moustapha Ben ...

Accord d’Alger-opérations militaires : IBK face à ses paroles !...

L’homme avait habitué les Maliens à pointer du doigt les autres, accusant ses prédécesseurs de tous les péchés d...