Nouveau rapport Mali du FIDH « Les opérations anti-terroristes tournent aux massacres »

Mali droits de l'homme

Le nouveau rapport de la FIDH et l’AMDH intitulé « dans le centre du Mali, les populations prises au piège du terrorisme et du contreterrorisme«  sera presenté à la presse le  21 novembre prochain. Dans ce rapport dont Nord sud journal a reçu une copie, la FIDH et l’AMDH mentionnent que « les opérations anti-terroristes tournent aux massacres » dans le centre. L’enquête menée par les deux organisations a permis de démontrer qu’au cours de l’opération antiterroriste « Dambe » des forces armées maliennes lancée fin 2017 dans le centre du pays, des unités  des FAMA « avaient exécuté sommairement au moins 67 personnes au cours de 6 opérations ciblées menées entre février et juillet 2018 dans les communes ou villages de Sokolo, Dioura, Finadje, Dogo, Boulikessi et Nantaka. Cette caravane de la mort a laissé derrière elle au moins six fosses communes ».

Selon les deux organisations des droits de l’homme, entre janvier et août 2018 environ 500 personnes tués, 50 villages brûlés, détruits ou touchés et plus de 15 000 déplacés en raison des affrontements communautaires.

Lire aussi

Boubou Cissé, Visite à Ténenkou, Mali,

Mali : la population du centre demande la démission du premier ministre Boubou Cissé...

Selon une déclaration conjointe datée de ce 25 février, la plateforme des organisations de jeunes du pays Dogon décl...
Fiso Gambie 2020

Finance : la communauté Soninké et alliés s’activent pour la création de la banque Wagadu...

Après le forum économique Soninké qui s’était tenu le 21 février dernier à Banjul, capital de la Gambie, dans le...

Résolution de la crise au Centre du Mali: Quand le Premier ministre s’y prend avec maladresse...

Du 22 et 23 février dernier, le Premier Ministre, Dr Boubou Cissé, a effectué une visite de dans des localités du Ce...

Au Sahel, le grand flou de l’aide au développement...

Alors que doit se tenir à Nouakchott la première assemblée générale de l’Alliance pour le Sahel, le débat monte ...