Opération DDR au Mali : 352 ex-combattants des groupes armés déposent les armes

Les opérations de la première phase du processus de Démobilisation-Désarmement-Réinsertion (DDR) des ex-combattants issus des groupes armés ont pris fin mardi au camp de cantonnement de Soufroulaye dans la région de Mopti, au centre du pays, a-t-on reçu mercredi auprès des sources proches des opérations.

Cette opération concerne 352 ex-combattants, dont 17 femmes, ont indiqué des sources de sécurité, ajoutant que plus de 270 armes et 1533 munitions ont été déposées par ces ex-combattants.

Lancé le 11 octobre dernier, cette opération va permettre de faciliter l’intégration des ex-combattants au sein de l’armée malienne, selon le Premier ministre malien, Boubou Cissé.

« Cet enrôlement au sein des Forces armées maliennes (FAMa) se fera dans tous les cercles de Mopti avec un quota de 200 combattants et sur la base d’un processus bien défini », a précisé le chef du gouvernement.

Le processus de DDR intervient au moment où le centre du Mali est en proie à l’insécurité.

Agence de presse Xinhua

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...