Opération DDR au Mali : 352 ex-combattants des groupes armés déposent les armes

Les opérations de la première phase du processus de Démobilisation-Désarmement-Réinsertion (DDR) des ex-combattants issus des groupes armés ont pris fin mardi au camp de cantonnement de Soufroulaye dans la région de Mopti, au centre du pays, a-t-on reçu mercredi auprès des sources proches des opérations.

Cette opération concerne 352 ex-combattants, dont 17 femmes, ont indiqué des sources de sécurité, ajoutant que plus de 270 armes et 1533 munitions ont été déposées par ces ex-combattants.

Lancé le 11 octobre dernier, cette opération va permettre de faciliter l’intégration des ex-combattants au sein de l’armée malienne, selon le Premier ministre malien, Boubou Cissé.

« Cet enrôlement au sein des Forces armées maliennes (FAMa) se fera dans tous les cercles de Mopti avec un quota de 200 combattants et sur la base d’un processus bien défini », a précisé le chef du gouvernement.

Le processus de DDR intervient au moment où le centre du Mali est en proie à l’insécurité.

Agence de presse Xinhua

Lire aussi

Mali : Moussa Traoré, Modibo Keïta et l’État de droit, Tiébilé Dramé dresse l’état des li...

L’ancien ministre malien des Affaires étrangères, emprisonné plusieurs fois comme leader estudiantin et syndicalist...

Les craintes du Collectif pour la transition en Guinée...

Au cours d’un colloque à Paris ce lundi, le Collectif pour la transition en Guinée a réitéré son opposition à un...

Présidentielles au Niger: l’union européenne débloque une somme de 4,5 millions d’euros...

L’Union européenne a signé le jeudi 24 septembre avec le Niger, une convention de financement pour la mise en œuvre...

Burkina : un homme abattu à sa sortie de banque...

Un client d’une  banque de la place à Ouagadougou de nationalité étrangère a été tué par balle hier 28 sep...