Ouverture du festival international Soninké à Banjul

Adama Barrow a l'ouverture du festival Soninké

La sixième édition du festival international Soninké (Fiso) a débuté ce 20 février à Banjul, la capitale de la Gambie. La délégation malienne a été conduite par l’ancien président malien, Dioncounda Traoré, l’ancien ministre des maliens de l’extérieur, Abdrahmane Sylla et le président du Mouvement Maliens Tout Court, Ibrahima Diawara.

Ce 20 février, plus de 5000 festivaliers et dont quatre cent maliens, se sont retrouvés à Banjul, la capitale de la Gambie pour prendre part au festival international Soninké (Fiso) dont l’ouverture a eu lieu en présence du président Gambien, Adama Barrow. Il s’agit d’un évènement majeur de la culture Soninké lors duquel des membres de la communauté Soninké de différents pays se rencontrent pour célébrer ensemble la culture Soninké.

« Il faut se féliciter que le fiso ait choisi comme thème de sa sixième édition, l’agriculture, comme solution alternative à l’immigration des jeunes. Même si nous assistons à une explosion démographique, l’adage ne dit-il pas chez nous que la terre ne ment jamais », avait dit Dioncounda Traoré lors d’un discourt de lancement du festival.

Ce regroupement majeure de la biennale de la culture Soninké est piloté par l’association culturelle Soninké dont la présidence est assurée par le Mali. Les organisateurs veulent de ce rendez-vous culture, un lieu de réflexion sur le développement de Soninkara, qui veut dire la terre de Soninké, « Il s’agit désormais de réfléchir et de dégager des pistes de développement de nos différents pays », a dit Abdrahmane Sylla, président de l’association Soninké du Mali.

Lors de l’ouverture de ce festival au stade de football de Banjul, le président gambien, Adama Barrow a rehaussé l’éclat de cet grandiose cérémonie. « Ce festival est fédérateur » a-t-il assuré. Le président Adama Barrow avait invité les participants à créer une structure permanente du festival international Soninké.

A Banjul, au bord de l’océan Atlantique, le festival Soninké doit se poursuivre jusqu’au 24 février prochain. Lors de ces quatre jours des festivités, seront au menu de cette sixième édition du Fiso, des conférences débats de haut niveau, des concours artistiques et culturels entre les différents pays présents.

Lire aussi

Mali: les banques resteront fermées ce lundi...

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF-Mali) a annoncé ce dimanche, 12 juillet...

Mali: 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants anti pouvoir...

Au Mali, les manifestations anti pouvoir se poursuivent à Bamako et le bilan s’alourdit, alors que certains parti...
Tiébilé Dramé, Dilague, Terroristes, Amadou Kouffa, Iyad Ag Ghaly, Mali,

Mali: le Parena de Tiébilé Dramé « déplore » l’utilisation des forces anti terroristes...

DÉCLARATION DU PARENA SUR LA CRISE POLITIQUETrès inquiet de la dégradation de la situation politique, le PARENA expri...

Mali: un parti politique de la majorité demande la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé...

COMMUNIQUELa Convergence pour le Développement du Mali «CODEM» est profondément préoccupée, par la situation socio...