PAGT : Le grand oral du premier ministre Moctar Ouane devant le CNT

L’architecture institutionnelle de la Transition achevée depuis l’installation du Conseil National de la Transition (CNT), le Premier ministre Moctar OUANE devrait passer devant les membres de l’organe législatif, en principe demain, vendredi 19 février 2021, pour présenter le Plan d’action du Gouvernement de la Transition (PAGT), conformément aux dispositions pertinentes de la Charte de la Transition.

Un exercice pénible et délicat mais auquel tout Premier ministre,  Chef de gouvernement, est astreint sous nos tropiques, conformément aux exigences démocratiques. Cette réalité est constante au Mali, car depuis l’ouverture de la démocratie multipartite, les différents Chefs des gouvernements successifs se sont prêtés  à l’exercice. C’est pourquoi le Premier ministre, Chef du gouvernement de la Transition, ne va pas déroger à cette règle qui participe du respect d’une exigence démocratique. L’actuel Chef de la primature aussi délicat que soit cet exercice pour lequel il  est attendu demain vendredi 19 février 2021, jouit d’un grand atout face à l’épreuve.

Diplomate de carrière,  il avait eu le privilège de diriger la diplomatie malienne en occupant le poste de ministre des Affaires Etrangères du Mali pendant plusieurs années, avant de sortir pour aller reprendre sa carrière internationale, d’où il a été rappelé après le coup de force du 18 août 2020 par le Chef de l’Etat Ba N’DAW , pour diriger le gouvernement de Transition en place. Le Premier ministre est vivement attendu pour cet exercice qu’il a eu à annoncer lui-même lors de sa récente rencontre avec la classe politique.

A l’occasion de  cette rencontre organisée à la demande du président de la Transition Bah N’DAW, le chef du gouvernement Moctar OUANE s’est montré optimiste face à  ses interlocuteurs :    « Les défis qui attendent les Maliens sont à leur portée s’ils restent unis et font preuve de dépassement » a soutenu, le Premier ministre Moctar OUANE.

Il ajoutera en disant ceci : “Ma conviction demeure intacte et je la réaffirme ici avec force : la classe politique a un rôle de premier plan dans la promotion de notre jeune démocratie et une place centrale dans les réformes politiques et institutionnelles que nous attendons tous avec impatience“, a-t-il affirmé.

Selon M. Ouane qui rencontrait les acteurs politiques maliens, ‘’les réformes politiques et institutionnelles ne sont pas le fait d’un effet de mode, mais une nécessité en raison de l’obsolescence que nous observons dans nos pratiques de tous les jours,….”.  “Qu’est-ce qui n’a pas marché pour que nous en soyons là ? Que faire aujourd’hui pour que tout aille mieux ? Que faut-il surtout faire pour que les générations montantes soient, comme nous le fûmes, fiers de l’héritage et puissent mettre en accord le souhaitable et le possible?”, telles sont entre autres des questions auxquelles le Premier ministre  voudrait avoir  des réponses avec la classe politique malienne qu’il a rencontré sur instruction de Bah NDAW.

‘’Je compte mettre au point avec vous des mécanismes aptes à répondre aux urgences mais surtout à préparer l’avenir”, a-t-il indiqué à ses interlocuteurs lors de ce rendez-vous, où il avait profité pour annoncer son passage devant le CNT, le 19 février 2021, pour la présentation du Plan d’action du Gouvernement de la Transition (PAGT), conformément aux dispositions pertinentes de la Charte de la Transition.

Confiant qu’une transition réussie signifie un climat politique apaisé, un environnement social serein, une économie qui se développe, le gouvernement s’attellera à apporter des réponses durables et appropriées aux difficultés actuelles afin de faire gagner le pays. Sans doute que Moctar OUANE réussira à convaincre ses interlocuteurs à l’occasion de cet exercice devant le CNT.

Source: Soir de Bamako

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...