Présidentielle 2018: 24 candidats retenus

La Cour constitutionnelle du Mali a proclamé ce mercredi 4 juillet la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle 2018. 24 prétendants sont finalement retenus pour ce scrutin du 29 juillet prochain. Parmi eux, le président sortant Ibrahim Boubacar Keita et Cheick Modibo Diarra recalé lors de la proclamation de la liste provisoire.

L’arrêt est tombé ce mercredi 4 juillet à la mi-journée. Sur 32 dossiers de candidature, 24 ont été validés et 8 rejetés. Selon la présidente de la Cour Constitutionnelle, Manassa Dagnoko, il s’agit des candidats dont les dossiers ont été déclarés recevables par le Conseil constitutionnel et qui répondent à toutes les exigences légales et réglementaires de validité. Parmi eux figurent une seule femme, Mme Kanté Djénéba Ndiaye mais aussi le président sortant Ibrahim Boubacar Keita.

La Cour Constitutionnelle avait précédemment publié une liste provisoire des candidats à la présidentielle du 29 juillet. Sept prétendants dont les candidatures avaient été invalidées par la Cour faute de soutien valide ou authentique ont finalement été retenues. Il s’agit de Choguel Kokala Maiga, Harouna Sankaré, Cheick Mohamed Abdoulaye Souad dit Modibo Diarra, Niankoro Yéah Samaké, Mamadou Traoré, Hamadoun Touré et Mountaga Tall. Selon la Cour constitutionnelle, ces candidats ont pu régulariser leurs dossiers et dans le délai.

Par contre, huit autres candidatures ont été rejetées par la Cour constitutionnelle pour des raisons liées essentiellement au parrainage. Cette décision de la cour est irrévocable, selon sa présidente.

Studio Tamani

Lire aussi

DIRECT Mali : 4 morts et plusieurs blessés à Tombouctou...

Des tirs ont provoqué plusieurs blessés dans la ville de Tombouctou lors d’un rassemblement de jeunes de la vill...

Mali : Bilal Ag Achérif aux chefs d’Etat de la CEDEAO : « Il y a plus urgent que Kidal !»...

Est-ce une fixation ou une véritable volonté de s’impliquer dans la résolution de la crise que notre pays traverse ...

Mali : l’armée française va utiliser des drones armés...

Ces drones conduisaient jusqu’à présent des missions de renseignement et de surveillance au-dessus du Sahel afin de ...

Mali : On se plaint de l’état de nos routes, et le directeur national des routes bitume sa rue !...

Le pays tout entier est en ébullition à cause de l’état de nos routes. De Kayes à Ménaka, on conteste et on prote...