Présidentielle 2018 : Sabati 2012, proche de Mahmoud Dicko appelle à voter IBK

Moussa Boubacar Bah, président de Sabati 2012. @DR
Moussa Boubacar Bah, président de Sabati 2012. @DR
Moussa Boubacar Bah, président de Sabati 2012. @DR

Le Mouvement Sabati 2012 a levé le doute sur le choix de son candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 en annonçant que son choix est porté désormais sur le candidat Ibrahim Boubacar Keita.

Le 4 juillet dernier, au siège de l’Union nationale des associations des femmes musulmanes du Mali (Unafem), Moussa Boubacar Bah, président de Sabati 2012, a officiellement appelé à soutenir le candidat Ibrahim Boubacar Kéita. C’était en présence des représentants de 57 structures de base du mouvement, du coordinateur des chefs de quartier de Bamako, des présidents de l’AMUPI et de l’Unafem. « Nous avons porté notre choix sur IBK », annonce Moussa Boubacar Bah, « pas pour IBK lui-même, ni pour son parti ; mais pour le Mali, son intérêt. Car il n’a pas dénaturé notre religion (en adoptant le code de la famille que nous bannissons, en refusant le mariage homosexuel dans notre pays, en refusant l’abolition de la peine de mort Ndlr). En somme, nous ne le faisons pas pour la promotion d’un homme ou d’un régime, mais nous défendons la promotion de nos valeurs religieuses, sociétales », déclare ce proche de l’imam Mahmoud Dicko. Plusieurs sympathisants de M. Bah voient derrière cette annonce le soutien de cet imam à Ibrahim Boubacar Keita. Demain vendredi, le chérif de Nioro, Bouillée Himahoulah va, lui aussi, donner son mot d’ordre de soutien à un candidat à la présidentielle lors de la Khoutba. Appellera-t-il à voter IBK ? Ne soyons pas surpris.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...